Biographies

Sylvain Joseph – saxophone

sylvainjoseph01_300Sylvain Joseph est un saxophoniste guadeloupéen, né aux Abymes en 1987. Il apprend d’abord le piano dès l’âge de cinq ans avec Clotaire Marboeuf. À neuf ans, il est introduit au saxophone soprano par Camille Sopran’n et s’initie ensuite à l’alto avec Jocelyn Ménard. Camille Sopran’n lui permet alors de jouer dès son plus jeune âge à ses côtés, notamment au « Festival de Ré », au « Créole Blues » de Marie Galante ainsi qu’au « Centre des Arts » à Pointe-à-Pitre. Vers 13 ans il participe aux « Orchestrades de la Caraïbes » dirigées Marc Rovelas et lorsqu’il a 15 ans avec Stéphane Kochoyan au Festival « Les enfants du Jazz de Barcelonnette ». A cette occasion, il rencontre et travaille avec les saxophonistes Pierrick Pédron, Guillaume Naturel ou encore le trompettiste Alain Vankenhove. Durant le festival il participe à la master-class d’Elvin Jones, et joue en première partie de Michel Camilo et Cassandra Wilson avec le Big Band et un invité de marque Tigran Hamasyan. C’est aux côtés de jeunes musiciens comme les frères Tixier, Renaud Gensane, Camille Poupat et lors des jam sessions auxquelles il participe, que Sylvain tombe amoureux du jazz. En 2005 Sylvain présente le concours du CNSM de Paris mais échoue à l’épreuve écrite. En 2006 le bac en poche il part tout de même pour Paris et bénéficie des conseils de Riccardo del Fra, directeur du département jazz du CNSMDP, et s’inscrit pour deux ans au Conservatoire du 9ème arrondissement avec André Villeger, Emil Spanyi et Pierre Carrié.

La même année, c’est dans une jam session du Petit Paris à Gosier, où il a l’habitude de se rendre, qu’il se fait repérer par le trompettiste Franck Nicolas qui le prend immédiatement sous son aile. Il intègre sa nouvelle formation et ils partent en tournée à Berlin durant semaines. En 2007, avec Franck, il enregistre l’album de la « Fanfare Ka »(à paraître), en compagnie de Mario Canonge et Michel Alibo. Il intègre de fait à ce moment-là, le groupe « Jazz Ka Philosophy » du trompettiste et rencontre ainsi le pianiste Alain Jean-Marie. En 2008 il part en tournée en Europe pendant 18 mois, écrit et compose avec l’orchestre « Afrika! Afrika! ». C’est une expérience fantastique qui se déroule sur plus de cinq cents représentations avec une centaine d’artistes venus de toute l’Afrique.

En 2009, de retour en Guadeloupe pour les vacances d’été, il accompagne pour un concert le bassiste Dominique Di Piazza. En France, avec la « Fanfare Ka » il joue en première partie du contrebassiste Ron Carter au Festival de Nîmes. En 2010 il participe en Guadeloupe aux Festivals « Gwoka » et « Rencontre autour du Piano » avec le groupe de Jonathan Jurion et « IloJazz » avec le bassiste Chyco Simeon, venu présenter le répertoire de son album « Ozanam ». A l’occasion du 50ème anniversaire de l’indépendance de la Côte d’Ivoire, il compose et dirige la section cuivre de l’orchestre de la célébration à Abidjan. L’expérience se fera en apothéose devant 50.000 personnes rassemblées au stade d’Abidjan, et avec plus de cinquante musiciens sur scène et un millier de danseurs. En 2011 il continue à se produire sur de nombreuses scènes en France avec la Fanfare Ka, notamment aux festivals de Radio France et « Jazz & Musique du Monde ».

Psykédélick trio au JAM

En 2012 il appelé au Festival IloJazz de Pointe à Pitre avec le projet « Tanya Autrement » de Tanya St Val, avec Alain Jean Marie, Thierry Fanfant, Franck Nicolas, Gregory Louis et Jean Christophe Maillard. Il participer au projet « Café Créole Blues » de Pierre-Edouard Décimus en Guadeloupe ainsi qu’au Café de la Danse à Paris, en compagnie de Dominique Mirval, Maher Beauroy, Arnaud Dolmen, Tricia Evy et Leedyah Barlagne. Franck Nicolas fait encore largement appel à lui, d’abord pour l’enregistrement de l’album « Psychédelick trio », puis également pour jouer avec Jazz Ka Philosophy à Jazz à Sète et la Fanfare Ka. Il participe à Paris à la 7e édition des  » Caribéennes de Mai » du Baiser Salé avec Jazz Ka Philosophy, Sow-B 4tet et le Nono Experiment Quintet.

L’année 2013 démarre également sur les chapeaux de roues, toujours avec le Psychédélick Trio de Franck Nicolas en compagnie du guitariste Pascal Corriu, au JAM à Montpellier et au New Morning à Paris dans le cadre du Festival Ka Blues Vibrations. En Guadeloupe il participe à la résidence du Nono Experiment au Centre Culturel de Sonis avec Jonathan Jurion, Ralph Lavital, Damian Nueva, Arnaud Dolmen. Sonny Troupé l’appelle pour participer à sa résidence de gwoka, Nouvo Lokans, avec Christian Laviso, Mano Fala, Arnaud Dolmen, Zagalo, Jean Pierre Coquerel et qui est présentée au Festival Rio Loco à Toulouse.

d’après le texte de Sylvain Jospeh
Mise à jour 29 octobre 2013

Discographie

Coverfront050 Psychédélick Trio – 2013 – Franck Nicolas & Jazz Ka Philosophy – avec Franck Nicolas, Grégory Privat, Arnaud Dolmen, Sylvain Joseph, Pascal Corriu
brazza50 Sur la route des caravanes – 2013 – Les Tambours de Brazza


5 comments to Sylvain Joseph – saxophone

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

derniers tweets

#Concert Yosuke Onuma, Grégory Privat - 13 Déc 2017, 19:00 - Maison de la Culture du Japon - Paris, #Ile_de_France ift.tt/2ALyGxB



Copyright © 2001-2017 le Bananier bleu - Mentions Légales - All Rights Reserved - Posts Feed

Powered by WordPress & Atahualpa