A la Une - Concerts - France & Europe

Jazz à Junas 2016, autour des Caraïbes

Jazz à Junas 2016

Entre Nîmes et Montpellier, dans le pays de Sommières et de Lunel, à Junas et autour, l’association Jazz à Junas organise depuis plus de vingt ans un festival devenu au fil du temps une institution. L’association propose ainsi, dans le cadre des carrières du village (mais pas que), chaque année en juillet, une série de concerts qui prend un peu plus d’ampleur à chaque édition. Depuis quinze ans, l’association propose aussi d’autres concerts dans la région au long de l’année, soutient des résidences d’artistes locaux, travaille avec les écoles, bref est un acteur majeur de l’action culturelle à la frontière du Gard et de l’Hérault.

L’édition 2016 se déroulera du 15 au 23 juillet. Et cette année, la thématique principale du festival tourne autour des Caraïbes, d’où mon regain d’intérêt particulier pour une manifestation qui en a déjà beaucoup de manière naturelle. Je ne peux donc que vous enjoindre fortement, amateurs de jazz créole, de latin jazz et de jazz tout court, de réserver soigneusement cette grande semaine sur votre agenda estival, et d’envisager sérieusement un petit séjour dans le Sud-Est si vous le pouvez.

Pour bien démarrer Jazz à Junas 2016

Voyons tout cela en détail. Le 15 juillet, le festival accueillera la chanteuse Lisa Simone, dont nous avons déjà parlé récemment, à l’occasion de l’enregistrement de son nouvel album My World. Elle s’était installée durant une semaine au Studio Recall – dans le Gard déjà – en décembre dernier, accompagnée de son équipe fidèle formée avec Hervé Samb, Reggie Washington et Sonny Troupé, pour réaliser l’album et nous l’y avions rencontrée. L’album est sorti en début d’année et Lisa enchaine depuis, les concerts de présentation. C’est justement ce répertoire qu’elle vient présenter dans le cadre du festival, pour un concert aux arènes de Vauvert.

Toute la Caraïbe

Franck Nicolas @ Jazz à Junas

Le 20 juillet, aux carrières de Junas, on voyagera de Guadeloupe à Cuba. C’est d’abord Franck Nicolas qui viendra présenter son projet de relecture du répertoire de Michael Jackson – dont il est fan depuis toujours – sous le signe du ka – bien évidemment. Franck développe sa Jazz-Ka Philosophy depuis plus de 15 ans, dont il est l’une des principales références reconnues. Il en explore les variations infinies et n’hésite pas à passer dans ce filtre ses influences personnelles. C’est ce qu’il propose avec ce projet Michael Jackson in Ka. Aux côtés de Franck on retrouvera également Manu Codjia, Sonny Troupé et  Grégory Privat, dont ce ne sera pas non plus la seule apparition d’ailleurs. La danseuse Catherine Dénécy se joindra au groupe.

Gonzalo Rubalcaba @ Jazz à Junas

Il sera suivi par le Volcan Trio – explosif forcément – du pianiste cubain Gonzalo Rubalcaba. Formé avec Jose Armando Gola et Horacio « El Negro » Hernandez, c’est un formidable power trio du latin jazz qui s’annonce, dont chacun des membres a déjà une carrière personnelle plus qu’impressionnante. Au passage, rappelez-vous, Horacio Hernandez a participé à l’album Rhizome de Mario Canonge !

Jacques Schwarz-Bart @ Jazz à Junas

Le lendemain, toujours aux carrières de Junas, après la performance solo d’Ana Carla Maza au violoncelle en fin d’après-midi, c’est Jacques Schwarz-Bart qui amènera son projet Jazz Racine Haïti, en quintet avec Grégory Privat – donc – Stéphane Kerecki, Arnaud Dolmen et la magnifique chanteuse haïtienne Moonlight Benjamin. L’album Jazz Racine Haïti est sorti depuis 2013 déjà, mais Jacques n’avait pas encore eu l’occasion d’en présenter la version complète en Languedoc Roussillon. La version en trio, intimiste et spirituelle avait été présentée au festival de Montpellier l’an dernier. La version en quintet y ajoute la transe et la danse !

Anthony Joseph @ Jazz à Junas

Ensuite, il faudra absolument rester en deuxième partie de soirée pour découvrir l’album Caribbean Roots du trinidadien Anthony Joseph entre soul, funk, calypso, reggae… du très chaud. L’album sort ce mois-ci, et nous en parlerons très prochainement sur le Bananier bleu. Sur l’album, Anthony est entre autres accompagné par Andy Narell au steel drums et pour la peine, je vous renvoie à cet extrait paru il y a quelques semaines, Neckbone. Andy ne sera pas du voyage, mais avec Anthony, on retrouvera également Andrew John, Shabaka Huchings, Eddie Hick, Jason Yarde, Christian Arcucci et surtout aux percussions, l’homme de Capesterre Belle-Eau, l’incontournable Roger Raspail !. Un festival caribéen, vous dis-je ! Et vous n’avez pas encore vu la suite.

zeninocanonge630

Car elle est au moins du même acabit ! Le 22 juillet, c’est le quintet de Mario Canonge et Michel Zenino qui ouvrira le bal (et n’oubliez pas qu’ils seront aussi le lendemain à l’amphithéâtre du Domaine d’O à Montpellier dans le cadre du festival de Radio France). Ce projet en quintet est le prolongement logique de la complicité entre Michel et Mario qui remonte à de longues années et dont l’une des facettes est cette résidence quasi-permanente et désormais célèbre, de relecture en duo des standards de jazz chaque Mercredis au Baiser Salé. Pour le quintet, Mario et Michel on fait appel à certains des jeunes et talentueux musiciens qui les entourent régulièrement : Arnaud Dolmen (qui rentabilise donc aussi le voyage), Ricardo Izquierdo et Josiah Woodson.

Omar Sosa @ Jazz à Junas

La deuxième partie de soirée nous emmènera entre Guadeloupe, Haïti et Cuba, pour le tout nouveau projet Creole Spirit d’Omar Sosa et Jacques Schwarz-Bart. Les deux artistes ont concrétisé l’an dernier leur rencontre sous la forme d’une résidence en Guadeloupe, qui débouchera sur un documentaire, un disque et donc, une série de concerts. Les deux hommes se connaissent depuis longtemps, avaient souvent eu l’occasion de se croiser sur certaines scènes, mais sans les partager. C’est désormais chose faite. Après l’exploration des musiques vaudoues traditionnelles d’Haïti, Jacques a eu l’idée de les confronter à la santeria cubaine avec laquelle les points de jonction sont nombreux. Les deux musiciens se sont entourés pour ce projet des fidèles qui les accompagnent sur leurs projets individuels : Moonlight Benjamin, Martha Galarraga, Gustavo Ovalles et Claude Saturne.

Latin jazz explosion

Miguel Zenon @ Jazz à Junas

Enfin, la soirée de clôture n’aura rien à envier aux précédentes, de Porto Rico à Cuba, avec un zeste de Cameroun. C’est le quartet de Miguel Zenon qui fera d’abord résonner son latin jazz dans les carrières de Junas. Elève de Danilo Perez, il a depuis forgé son identité, puisant dans la musique folklorique portoricaine et élargissant la palette traditionnelle des musiques jazz afro-latines. C’est désormais l’un des saxophonistes qui comptent sur la scène internationale.

Puis, dans le rôle du feu d’artifice final, c’est avec un grand plaisir que nous retrouverons Richard Bona venu présenter son nouveau projet enregistré avec  Mandekan Cubano. L’album Heritage sort d’ailleurs ce mois de juin. Inspiré par l’héritage partagé des musiques traditionnelles de Cuba et d’Afrique de l’Ouest, Mandekan Cubano exalte ce mélange culturel si riche, cette alchimie entre rythmes africains et cubains. Richard entame ainsi la tournée de présentation de son tout nouvel album, mais les concerts du projet enflamment déjà les scènes à travers le monde depuis plusieurs mois.

Richard Bona Mandekan Cubano à Jazz à Junas

Allez, vous ne pourrez pas dire que je ne vous ai pas prévenus, l’édition 2016 de Jazz à Junas est strictement immanquable ! Et au fait, j’ai fait l’impasse sur certains concerts qui avaient certes moins d’attaches caribéennes. Mais, ils n’en sont pas pour autant moins intéressants, loin s’en faut. Jugez plutôt : Eric Seva, Richard Galliano, Emile Parisien, Paolo Fresu… Tant qu’à venir à Junas, il serait dommage de passer à côté !

Plus d’information :



3 comments to Jazz à Junas 2016, autour des Caraïbes

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

derniers tweets

#Concert Jam Family - 27 Juil 2017, 20:00 - La Créole Jazz Club - Le Gosier, #Guadeloupe ift.tt/2w1xmD2


Sur Facebook

Hervé Samb 4tet en concert à Montpellier | le Bananier bleu

Herve Samb était en concert en 4tet à Montpellier ce 22 juillet 2017. Avec Gino Benja, Olivier Temime et Maxime Zampieri.

3 J’aime, 0 commentairesIl y a 2 jours

MatTV - Jowee Omicil à l'Astral

Jowee Omicil est en tournée ces temps-ci, avec son nouvel album « Let’s BasH! ». Il était de retour à Montréal en ce début juillet, avec..

5 J’aime, 0 commentairesIl y a 3 semaines

le Camerounais « Gino Sitson » devient Docteur en Musicologie… | MUSIQUES ATTITUDE

Après son dernier album « Body & Voice » sorti en 2016, le vocaliste, compositeur et chercheur musicologue franco-américain d’origine camerounaise..

19 J’aime, 1 commentairesIl y a 3 semaines

Three (two girls and a boy) – Roger « Kemp » Biwandu | le Bananier bleu

Three (two girls and a boy) – Roger Biwandu présente son troisième album, en trio (entre autres) avec Irving Acao et Jérôme Regard.

12 J’aime, 2 commentairesIl y a 4 semaines

Beletronic, by Claude Rodap

Beletronic, le Bèlè électronique de Claude Rodap. #Caribbean #Martinique

2 J’aime, 0 commentairesIl y a 1 mois


Copyright © 2001-2017 le Bananier bleu - Mentions Légales - All Rights Reserved - Posts Feed

Powered by WordPress & Atahualpa