Biographies - Brèves - France & Europe

Max Hartock quartet

Max Hartock quartet

Max Hartock est un batteur de jazz d’origine martiniquaise dont vous n’avez probablement pas encore entendu parler. Et pourtant, depuis plus de vingt ans déjà, Max a multiplié les participations à de nombreux projets centrés autour du jazz, que ce soit sur son versant électro – avec Mah-Jong, ThirdShot, afro latin – avec l’Afro Latin Vintage Orchestra, ou encore soul – avec Sandra Nkaké ou Joby Smith (ah, tiens, j’en vois qui se réveillent…). Au cours de ces années Max Hartock a eu  l’occasion de partager la scène avec plusieurs grands noms comme Emmanuel Bex, Ibrahim Maalouf, Tigran Hamasyan ou Médéric Collignon, parmi de nombreux autres, et a joué sur de nombreuses scènes tant à Paris qu’à New York.

L’an dernier, Max Hartock a d’abord monté un trio lui permettant de jouer ses propres compositions, puis un quartet début 2016, dont il promeut désormais la musique et l’existence. Pour ce dernier, Max Hartock s’est adjoint les services de Richard Turegano (pno), Bertrand Beruard (cb) et Ricardo Izquierdo (sax). Les compositions du batteur empruntent à de nombreux univers, qui ont formé son oreille depuis son plus jeune âge. Les rythmes des Antilles d’abord – gwoka, bèlè, kompa – dont son père l’abreuvait enfant, mais aussi donc tant le rock, la pop que le jazz.

Le jazz est résolument moderne et se veut sans contraintes, laissant les mélodies emmener les musiciens là où leur souffle les conduit. Sur des titres parfois un brin nostalgiques (West Indies, A mon Père…) mais toujours inspirés, le quartet ménage à chacun de ses membres les espaces nécessaires à son expression. A découvrir sans tarder !

Le Max Hartock quartet sera en concert le 30 juin prochain à la Péniche l’Improviste, puis au Sunset le 5 octobre. D’ici là, retrouvez toutes les informations sur Max Hartock sur son site web : http://www.maxhartock.com.

 

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

derniers tweets

Sur Facebook

Max Cilla en concert au Baiser Salé au creux de l'été | le Bananier bleu

Max Cilla en concert au Baiser Salé au creux de l’été

1 J’aime, 0 commentairesIl y a 5 heures

8e édition de la Jazz Night à Fort de France | le Bananier bleu

8e édition de la Jazz Night à Fort de France. 21 juillet 2019 – 19h00. Avec GBK, Mario Canonge, Sons of Kemet, Ron Carter

0 J’aime, 0 commentairesIl y a 1 jour

she's watching, by DYAS

Dyas – She’s Watching. Including Karukera. Eric Delblond, petit cachottier ! A project born in the fall of 2017 through the collaboration of..

4 J’aime, 2 commentairesIl y a 3 jours

Arnaud Dolmen, Tonbé Lévé, un premier album de référence | le Bananier bleu

Tonbé Lévé est le premier album du batteur Arnaud Dolmen. Avec Léonardo Montana, Adrien Sanchez et Joachim Govin. Le jazz créole de référence.

10 J’aime, 0 commentairesIl y a 1 semaine

Cantos, by Okonkolo

Aux origines africaines du vaudou, Okonkolo fait résonner la santeria yoruba. Cocktail spirituel entre Afrique, Caraïbe et Amérique Latine..

2 J’aime, 0 commentairesIl y a 2 semaines


Copyright © 2001-2018 le Bananier bleu - Mentions Légales - All Rights Reserved - Posts Feed

Powered by WordPress & Atahualpa