Brèves - Concerts - France & Europe

Tony Chasseur fête ses trente ans de carrière à la Cigale

Tony Chasseur à la CigaleIl n’aura échappé à personne que Tony Chasseur a cette année l’immense bonheur – et la très grande fierté – de célébrer ses trente ans de carrière. Pour l’occasion, il est en concert à la Cigale, ce Lundi 31 octobre, dans la cadre du festival Banlieues Tropicales. J’hésite à repréciser ici les détails de la carrière en question, tant Tony a collaboré à presque toutes les initiatives marquantes du jazz créole qu’il revendique depuis qu’il chante. Je relèverai cependant deux faits qui me paraissent marquants et qui éclairent sa personnalité. Tout d’abord la  mise en place – avec Thierry Vaton – du big band Mizikopeyi, qui témoigne de sa prise de risque perpétuelle quand il s’agit de défendre le jazz créole, tout autant que de sa volonté de perpétuer la tradition. Ensuite, Tony Chasseur anime déjà depuis plusieurs années, l’émission hebdomadaire Djaz Kreyol sur l’une des plus grandes radios antillaises d’Île de France, et se positionne ainsi à la fois en passeur et en promoteur de cette musique trop peu souvent mise en lumière. Finalement, voici ce que dit le communiqué de presse d’Aztec Musique :

« L’année 2016 marque les trente ans de carrière de Tony Chasseur. Pour l’occasion, un coffret de 21 titres inédits, intitulé Lakou Lanmou est sorti en novembre 2015. Durant ses 30 ans de carrière, Tony fut l’un des rares artistes à laisser son empreinte dans tout ce qui fait l’actualité des groupes de musique antillaise : La Perfecta, JM Harmony, Sakiyo , Malavoi, Le Grand Méchant Zouk, Zic Band, Fal Frett, GilTony’K, TwAn, et des passages remarqués pour les grands concerts de Kassav’.

En tant que chanteur, Tony Chasseur est véritablement une voix des plus demandées depuis trois décennies. Ses duos et ses tubes populaires en témoignent, ses collaborations avec des artistes de la scène émergente actuelle le confirment.

En tant que musicien-interprète, il est l’un des artistes les plus novateurs. Il créé, en 2006 avec Thierry Vaton, le Mizikopéyi Big Band, premier Big Band de musique antillaise dans la pure tradition de la Nouvelle Orléans.

Ainsi pour fêter ses trente ans de carrière, il y aura, avec lui, sur la scène de La Cigale, 24 musiciens, un pupitre de 6 cordes (dont deux membres du groupe Malavoi), 5 cuivres, une chorale Gospel, ainsi qu’un grand nombre d’artistes et de musiciens. Un concert basé sur son répertoire récent et sur ses grands souvenirs musicaux. Tony Chasseur prévoit deux grands axes pour ce show fabuleux, faisant intervenir deux équipes musicales différentes : l’une « Créole Jazz » avec Mizikopéyi Big Band, l’autre chanson populaire et Zouk. La première partie de ce spectacle sera assurée par un groupe de la scène émergente : Made in Mizik de Gilles Guilong et David Chantalou. »

  • Tony Chasseur , lundi 31 octobre à la Cigale , 120 boulevard de Rochechouard, 75018 – Paris
  • Contact : 01 49 25 89 99 – Entrée ticket unique: 42,50 euros.
  • Pass Groove : Les Aiglons + Yoan + Les Divas + Tony Chasseur : 100€ (au lieu de 150€).
  • Pass Légende : Tony Chasseur + Les Aiglons : 60€ (au lieu de 80€)

Sur le Net :



Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

derniers tweets

Dans nos archives : Frédéric Monino &quot;Around Jaco&quot; à Sonis tinyurl.com/lmo89mx #jazz



Copyright © 2001-2017 le Bananier bleu - Mentions Légales - All Rights Reserved - Posts Feed

Powered by WordPress & Atahualpa