Asie & Océanie - Disques

Jam-Ka au Japon

featured_yosuke

Le guitariste Yosuke Onuma fait partie de la jeune génération montante des jazzmen japonais de talent – et ils sont nombreux. Il tourne déjà régulièrement et on a pu l’écouter de Tokyo à New York en passant par l’Italie ou l’Indonésie. Son premier album « Nu jazz » est paru en 2001 chez Sony Japon. En 2004, il enregistre « The three primary colors » à New York avec Richard Bona et Ari Hoenig. Ce disque marquera un tournant dans son jeu qui devient exclusievement basé sur le picking, et qui perdure encore aujourd’hui, auquel il faut ajouter un sens mélodique aigu. En 2007, il enregistre « Beautiful day » aux Etats-Unis. Ouvert aux influences du monde, il rencontre Jacques Schwarz-Bart et lui demande de l’aider à enregistrer un album inspiré de Soné Ka-La et Abyss. Ce sera « Jam Ka », enregistré début 2010 et tout récemment paru.

Jacques Schwarz-Bart est très fier d’exporter la gwoka jazz au Japon et a été invité en octobre dernier par Yosuke pour présenter le projet au Blue Note de Tokyo. Pour l’album, Jacques a fait appel à l’équipe de ces deux disques, avec Milan Milanovic (pno), Reggie Washington (b), Olivier Juste et Arnaud Dolmen aux percussions. Sur quelques titres, la voix de Stephanie McKay vient se poser à la fois en douceur et puissance, une marque de fabrique. Les échanges entre Jacques Schwarz-Bart et Yosuke Onuma donnent une dimension nouvelle au gwoka jazz dans un mariage encore une fois très réussi. Sur une base décidément riche, la guitare parfois folk, parfois rock, souvent jazz, se pose comme si l’on n’attendait qu’elle. Un calme et un esthétisme tout japonais se dégagent de ce disque envoutant – mais malheureusement très difficile à trouver par chez nous…


Yosuke Onuma : « Jam Ka »


Année : 2010
Label / Référence : Sony Music Japan International (SICP-10111)
Personnel : Yosuke Onuma Jacques Schwarz-Bart Reggie Washington Milan Milanovic Olivier Juste Arnaud Dolmen Stephanie McKay (guest vocal)
Titres
  1. Rain Drops
  2. Seascape
  3. Friend And Lover
  4. A Bird On The Cloudy Sky
  5. Fun Ka
  6. Deep
  7. Jam Ka
  8. Flyway
  9. Esan
  10. Moun Ka Heley
  11. Gradation Pt.1
  12. Gradation Pt.2
  13. Chiaramonti

Si vous lisez le japonais… le site web officiel de Yosuke Onuma
Sinon, sa fan page sur Facebook

1 comment to Jam-Ka au Japon

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

derniers tweets

[dans les archives] [Ut musica poesis] James Carter : Une poétique de l’audace ? Dans un éditorial précédent, j'ana bananierbleu.fr/198/james-car…

Sur Facebook

Genèse… En 1979, le jeune Andy Narell sortait son premier album, Hidden Treasure, accompagné de Kenneth Nash aux percussions, Steve Erquiaga..

1 J’aime, 2 commentairesIl y a 2 jours

TSF JAZZ

Hier soir, Michel Zenino et Mario Canonge présentaient leur album Quint’Up au Le Triton lors d »un concert qui a mis le feu. Avant cela, ils..

21 J’aime, 0 commentairesIl y a 1 semaine

Siltane, le rock blues rasin de Moonlight Benjamin | le Bananier bleu

Siltane, le rock blues rasin de Lightmoon Benjamin

7 J’aime, 1 commentairesIl y a 1 semaine

Ajoyo - Benskin

« AJOYO is the vision of multi-reed player Yacine Boularès, a mystic brew blending African tradition, jazz and soul. More than music, it’s a..

1 J’aime, 0 commentairesIl y a 2 semaines

Photos du journal

Soutenez le projet Kadans Caraïbe sur Ulule ! « L’association Mamanthé organise la 6ème édition du festival Kadans Caraïbe en mai 2018. Ce..

4 J’aime, 0 commentairesIl y a 2 semaines


Copyright © 2001-2018 le Bananier bleu - Mentions Légales - All Rights Reserved - Posts Feed

Powered by WordPress & Atahualpa