Idées

Le fameux bug de Facebook

Je crois que je vais me fendre d’un petit billet sur le fameux bug de Facebook, censé faire apparaitre en public les messages privés des uns et des autres. Pour commencer, j’avais apparemment été épargné par ledit bug puisque je n’ai jamais vu ressortir ces prétendus messages sur ma ‘Timeline’. Quelle chance ! A moins que… A moins qu’en fait il n’y ait jamais eu de bug du tout, ce que clamait d’ailleurs haut et fort Facebook. Et c’est bien ce qui semble en fait s’être passé… Rien… Si ce n’est qu’avec la nouvelle version de Facebook et sa Timeline, les anciens messages du mur remontent à la surface en un clic, et quand on sait qu’aux débuts du réseau, tout le monde écrivait publiquement sur son mur ses états d’âmes, cela donne le résultat vu aujourd’hui : panique généralisée !! Alors là, on y va, et les médias s’en donnent à cœur joie, l’information est reprise sur toutes les télévisions. Pas vu l’ombre d’une remise en question, d’une investigation. C’est un problème de vie privée sur Facebook, donc c’est vrai (et ce n’est pas systématiquement faux d’ailleurs… d’où la parano). En tout cas, c’est visiblement beaucoup plus important que la guerre en Syrie, la crise en Europe etc. Du grand n’importe quoi. Ceci dit, il serait utile que cette histoire serve de leçon au plus grand nombre, car comme le faisait remarquer un commentaire d’un article sur le sujet, si le fonctionnement normal d’un site n’est pas distinguable d’une brèche de sécurité, on est tout de même face à un sérieux problème.

Donc, utilisez Facebook comme bon vous semble mais sachez ce que vous risquez, assumez vos choix et agissez en conséquence !! En ce qui me concerne, je dispose d’une page classique à mon nom, et je gère également les pages artistes des musiciens avec lesquels je travaille. Les pages artistes sont très utiles pour diffuser de l’information, annoncer les concerts, discuter avec le public. Ma page personnelle relaie une partie de l’information des musiciens (parce que mes ‘amis’ et les ‘fans’ ne se recoupent pas totalement) et me sert de manière très épisodique à discuter sur un plan plus personnel, mais toujours de façon très neutre. Surtout, JE N’UTILISE JAMAIS la messagerie privée de Facebook pour des courriers de travail. D’une part le système est particulièrement peu pratique pour indexer des courriers, envoyer des pièces jointes, gérer des adresses etc., et d’autre part, vous venez de vous en rendre compte, sa sécurité n’est absolument pas fiable ! Sans compter l’aspect complètement non-professionnel de la chose… Je suis toujours méfiant vis-à-vis des gens qui m’abordent et continuent à vouloir échanger sur Facebook, plutôt que de passer par le mail. Si le premier contact se fait parfois sur le réseau, ceux qui s’avèrent sérieux n’y restent jamais !

Bref, dans la lignée de ce que j’ai déjà pu écrire sur le sujet, le point important me parait être, pour vous musiciens qui souhaitez percer professionnellement… d’être professionnels ! Et Facebook n’est pas un outil professionnel (pas plus d’ailleurs que Twitter, MySpace et autres du même genre)! C’est un bon canal de communication et de relation. Point. Pour le reste, utilisez le mail pour travailler et disposez d’un site web à jour et à votre image pour toutes vos informations et actualités.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

derniers tweets

[dans les archives] [Ut musica poesis] James Carter : Une poétique de l’audace ? Dans un éditorial précédent, j'ana bananierbleu.fr/198/james-car…

Sur Facebook

Genèse… En 1979, le jeune Andy Narell sortait son premier album, Hidden Treasure, accompagné de Kenneth Nash aux percussions, Steve Erquiaga..

1 J’aime, 2 commentairesIl y a 2 jours

TSF JAZZ

Hier soir, Michel Zenino et Mario Canonge présentaient leur album Quint’Up au Le Triton lors d »un concert qui a mis le feu. Avant cela, ils..

21 J’aime, 0 commentairesIl y a 1 semaine

Siltane, le rock blues rasin de Moonlight Benjamin | le Bananier bleu

Siltane, le rock blues rasin de Lightmoon Benjamin

7 J’aime, 1 commentairesIl y a 1 semaine

Ajoyo - Benskin

« AJOYO is the vision of multi-reed player Yacine Boularès, a mystic brew blending African tradition, jazz and soul. More than music, it’s a..

1 J’aime, 0 commentairesIl y a 2 semaines

Photos du journal

Soutenez le projet Kadans Caraïbe sur Ulule ! « L’association Mamanthé organise la 6ème édition du festival Kadans Caraïbe en mai 2018. Ce..

4 J’aime, 0 commentairesIl y a 2 semaines


Copyright © 2001-2018 le Bananier bleu - Mentions Légales - All Rights Reserved - Posts Feed

Powered by WordPress & Atahualpa