[Ut musica poesis] Zawinul on the groove

Joe Zawinul – Centre des Arts 2004 Il me fallait réécouter Miles : « In A Silent Way », février 1969. Pas seulement parce que le deuxième morceau de l’album au titre éponyme est une composition de Josef Zawinul, mais parce qu’il me fallait retrouver cet espace si particulier, immensément vaste et profond. Remonter 36 ans auparavant

Lire la suite de l’article [Ut musica poesis] Zawinul on the groove

[Ut musica poesis] Le Gourou des Immatières

Kenny Garrett – LaKasa 2003 L’une des dernières scènes du film « Matrix » montre le moment précis où Néo voit la structure interne de la matrice. Morpheus est heureux. Néo est l’élu celui qui sauvera la race humaine. Celui qui a su se débrancher d’un système aveuglant, et recouvrer la vue. Une vue perçante

Lire la suite de l’article [Ut musica poesis] Le Gourou des Immatières

[Ut musica poesis] James Carter : Une poétique de l’audace ?

Dans un éditorial précédent, j’analysais le silence comme « valeur positive » dans le discours musical. Cette importance donnée au silence valait pour une approche de la musique dans son aspect communicationnel. En effet tout discours, musical ou verbal, doit ménager des césures, des pauses, des respirations s’il veut communiquer efficacement. Sa compréhension est liée à la

Lire la suite de l’article [Ut musica poesis] James Carter : Une poétique de l’audace ?

[Ut musica poesis] Richard Bona à LaKasa

S’habituer. S’habituer à écouter cette musique de l’effleurement qui émerge juste au-dessus du silence. Richard Bona est accompagné par un clavier. Etienne Stadjwick. Et cela suffit pour qu’advienne la Musique. Dès les premières notes on est saisi par la délicatesse du jeu. Aucun excès. Mais une plage d’interventions qu’au fil des morceaux on devine sans

Lire la suite de l’article [Ut musica poesis] Richard Bona à LaKasa

[Ut musica poesis] Vers une poétique de la discontinuité

Saian Supa Crew aux victoires de la musique. Une présence un peu décalée face à une assemblée un peu BCBG. Un groupe qui visiblement fait tâche. Une victoire pour Saian Supa Crew, des remerciements et des pensées à tous les potes en prison. C’est aussi une victoire sur la marginalisation de la population des banlieues

Lire la suite de l’article [Ut musica poesis] Vers une poétique de la discontinuité

[Ut musica poesis] Apologie de la prolixité

Dans mon intervention précédente, j’analysais le silence comme « valeur positive » dans le discours musical. Cette importance, d’ailleurs toute relative, valait pour une approche de la musique dans son aspect communicationnel. En effet tout discours musical ou verbal, s’il veut communiquer efficacement, doit ménager des césures, des pauses, des respirations. Sa compréhension est liée à sa

Lire la suite de l’article [Ut musica poesis] Apologie de la prolixité

[Ut musica poesis] La peur du silence

La musique, un silence orné de notes. Voilà une affirmation qui pose bien, à mon sens, une des problématiques musicales fondamentales devant laquelle tout musicien a du ou devra interroger sa pratique. C’est aussi le postulat que le silence préexiste à la musique, et qu’en quelque sorte, elle doit se faire autour et à partir

Lire la suite de l’article [Ut musica poesis] La peur du silence

[Ut musica poesis] Eloge de la liberté

Parce qu’un ami m’avait prêté le CD, j’ai côtoyé pendant quelques semaines la musique de McCoy Tyner. Inlassables réécoutes. Plaisir jamais émoussé. D’abord le swing. Frais, clair un jour de ciel bleu. Le touché net et précis cisèle l’espace sonore comme une sculpture à milles facettes. Nul s points de préemption ; la musique s’impose,

Lire la suite de l’article [Ut musica poesis] Eloge de la liberté

Page 2 sur 212

derniers tweets

#Concert Yosuke Onuma, Grégory Privat - 13 Déc 2017, 19:00 - Maison de la Culture du Japon - Paris, #Ile_de_France ift.tt/2ALyGxB



Copyright © 2001-2017 le Bananier bleu - Mentions Légales - All Rights Reserved - Posts Feed

Powered by WordPress & Atahualpa