Afrique - Biographies - Brèves

Hilaire Penda…

Hilaire Penda

Il était probablement aussi simple et discret que talentueux. Membre éminent de la grande école des bassistes camerounais, Hilaire Penda vient de nous quitter brutalement et nous en sommes atterrés. Il n’avait que très peu produit sous son nom. L’album Jungle People était sorti en 1985, mais Hilaire Penda avait joué avec d’innombrables artistes. Bien évidemment, au Cameroun, il avait apporté son groove à tout ce que la planète makossa comptait de brillant, de Petit Pays à Moni Bilé en passant par Tala André Marie ou Ben Decca parmi de nombreux autres. Plus loin, on l’a entendu auprès de Mory Kanté, Salif Keita, Susheela Raman, Louis Bertignac ou encore Ghettoblaster. Ces dernières années, sa rencontre avec Cyril Atef, Didier Malherbe et Loy Ehrlich avait débouché sur un Warm Up Show original. L’an dernier, on le retrouvait sur l’album initiatique « Le Sacré » de la congolaise Gasandji, aux côtés de Pascal Danaë (Delgrès) et Adriano Tenorio. Hilaire Penda avait également monté plusieurs projets avec le flutiste Magic Malik. Ce fut d’abord Sonances et Danses du Cameroun, créé en 2017. Et tout récemment, c’est autour de l’afrobeat que se retrouvaient les deux musiciens, avec Plateforme XP, un projet tout juste créé il n’y a même pas deux semaines au Deux Pièces Cuisine. Une grande perte…

derniers tweets

[sonjé] Ouverture du Centre Culturel de Sonis aux Abymes 06 janvier 2002 - Cette année 2002 devrait voir l'ouverture du Centre Culturel de Sonis, aux Abymes. Sous la direction du pianiste bit.ly/38xRsbc #club


Sur Facebook

4 days ago  ·  

View on Facebook

Au hasard sur notre chaine


Copyright © 2001-2020 le Bananier bleu - Mentions Légales - All Rights Reserved - Posts Feed

Powered by WordPress & Atahualpa