Biographies - Brèves - France & Europe

Max Hartock quartet

Max Hartock quartet

Max Hartock est un batteur de jazz d’origine martiniquaise dont vous n’avez probablement pas encore entendu parler. Et pourtant, depuis plus de vingt ans déjà, Max a multiplié les participations à de nombreux projets centrés autour du jazz, que ce soit sur son versant électro – avec Mah-Jong, ThirdShot, afro latin – avec l’Afro Latin Vintage Orchestra, ou encore soul – avec Sandra Nkaké ou Joby Smith (ah, tiens, j’en vois qui se réveillent…). Au cours de ces années Max Hartock a eu  l’occasion de partager la scène avec plusieurs grands noms comme Emmanuel Bex, Ibrahim Maalouf, Tigran Hamasyan ou Médéric Collignon, parmi de nombreux autres, et a joué sur de nombreuses scènes tant à Paris qu’à New York.

L’an dernier, Max Hartock a d’abord monté un trio lui permettant de jouer ses propres compositions, puis un quartet début 2016, dont il promeut désormais la musique et l’existence. Pour ce dernier, Max Hartock s’est adjoint les services de Richard Turegano (pno), Bertrand Beruard (cb) et Ricardo Izquierdo (sax). Les compositions du batteur empruntent à de nombreux univers, qui ont formé son oreille depuis son plus jeune âge. Les rythmes des Antilles d’abord – gwoka, bèlè, kompa – dont son père l’abreuvait enfant, mais aussi donc tant le rock, la pop que le jazz.

Le jazz est résolument moderne et se veut sans contraintes, laissant les mélodies emmener les musiciens là où leur souffle les conduit. Sur des titres parfois un brin nostalgiques (West Indies, A mon Père…) mais toujours inspirés, le quartet ménage à chacun de ses membres les espaces nécessaires à son expression. A découvrir sans tarder !

Le Max Hartock quartet sera en concert le 30 juin prochain à la Péniche l’Improviste, puis au Sunset le 5 octobre. D’ici là, retrouvez toutes les informations sur Max Hartock sur son site web : http://www.maxhartock.com.

 

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

derniers tweets

When Hard Bop Meets Gwo-Ka : le #FlorianPellissier Quintet @FP_Quintet accueille le maître du tambour de la #Guadeloupe #RogerRaspail sur la scène de l’Astral dans le cadre de #frenchquarterjazz2019 pic.twitter.com/EyXzt9Bp7G

Sur Facebook

Unable to display Facebook posts.
Show error

Error: (#4) Application request limit reached
Type: OAuthException
Code: 4
Please refer to our Error Message Reference.

Festival International de Jazz de Port-au-Prince (PapJazz)

Le programme des ateliers du festival international de jazz de Port au Prince est sorti !

1 J’aime, 0 commentairesIl y a 12 heures

Tricia Evy inaugure la saison 2019 des tournées CEDAC | le Bananier bleu

Tricia Evy inaugure la saison 2019 des tournées CEDAC en Guadeloupe et en Martinique.

0 J’aime, 0 commentairesIl y a 1 semaine

Zouk Out (2018), l'art de la synthèse par Mario Canonge | le Bananier bleu

Zouk Out (2018), l’art de la synthèse par Mario Canonge. Le nouvel album de Mario Canonge, Zouk Out, fait le lien entre le jazz et les rythmiques..

8 J’aime, 0 commentairesIl y a 1 semaine

Jazz créole : 2018, une année cross-over

Juanito El Bloguero revient sur une année caribéenne particulièrement riche !

9 J’aime, 1 commentairesIl y a 2 semaines

Daniel Bellegarde Anba Tonel Vingt Juin Quatre Avril

« Vingt Juin Quatre Avril » – Écoutez le réjouissant Anba Tonel, de Daniel Bellegarde entre Haïti et Canada.

1 J’aime, 0 commentairesIl y a 1 mois

Au hasard sur notre chaine


Copyright © 2001-2019 le Bananier bleu - Mentions Légales - All Rights Reserved - Posts Feed

Powered by WordPress & Atahualpa