[Abracadabra in jazz] De quelques notions élémentaires

La musique de jazz ou autre c’est du son donc cela doit s’écouter. Elémentaire mon cher Watson ! DONC !

  • Il faut écouter avant de jouer
  • S’imprégner et se cultiver
  • Se mettre en état d’écoute
  • Ecouter les musiciens
  • Ecouter l’improvisation
  • Avoir un contact vivant avec des improvisateurs
  • Voyager par l’écoute dans le temps et l’espace
  • Ecouter de façon impertinente

Cela semble évident car il n’y a pas de musiciens sans oreilles et pourtant nous connaissons des musiciens qui n’ont pas de curiosité pour les musiques des autres et du monde et écoutent très peu. Or la musique de jazz en particulier tient son université dans l’auditorium permanente.

Miles préférait jouer dans les clubs de la 52ème rue plutôt que suivre les excellents cours de la Julliard School. Devinez pourquoi ?

En ce qui concerne le jazz ou tout autre musique afro-américaine l’apprentissage passe par le père et la profonde conscience de la puissance cosmique de cette musique dont l’origine spirituelle est animiste et qui reconnaît qu’il existe des forces dans la nature.

Cette notion rejoint les concepts les plus modernes de l’astrophysique qui voient dans les variétés et fantaisies quasi illimitées de la vie terrestre la souplesse d’une partition de jazz plutôt que la rigidité d’un manuscrit classique.

Cette tot ale liberté qui est celle de la nature en constante évolution est celle du jazz en composition.

Lire ici Hubert Reeves : “Patience dans l’azur”.
Procurez-vous aussi : “La Partition intérieure : Jazz, musiques improvisées” de Jacques Sirion.
Et surtout : “Sculpture et jazz” de Alain Kirili.

Ecouter aussi tout Cecil Taylor et tout John Coltrane.
Ca décrasse les oreilles trop formatées.

See you next month.

1 réflexion sur “[Abracadabra in jazz] De quelques notions élémentaires”

  1. je suppose que votre article s’adresse à des spécialistes de jazz, car je n’y ai pas compris grand chose !pourtant j’écoute et suis passionnée par cette musique depuis 30 ans, j’en ai 47. vous parler de “quelques notions élémentaires” . pensez vous qu’un musicien de free jazz comme Cecil Taylor soit un musicien “élémentaire” pour qui voudrait découvrir le jazz ? Pardon encore , monsieur, je vous redis , je n’ai pas compris grand chose à votre article.
    Read you soon

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com