Afrique - Brèves

Festival International de Jazz de Conakry, 2019

Belle affiche pour cette troisième édition du Festival International de Jazz de Conakry. Du 20 au 24 mars 2019, les têtes d’affiche internationales, originaires d’Afrique et des Antilles, vont se succéder à l’hôtel Palm Camayenne et au Blue Zone de Kaloum. L’Afrique de l’Ouest sera évidemment largement à l’honneur, avec les concerts de Paco Séry, Alune Wade, Cheick Tidiane Seck ou encore Manou Gallo. Mais les couleurs d’Haïti seront aussi très présentes, avec Emeline Michel, Mélanie Charles et le saxophoniste Jowee Omicil. Enfin, le tambour bèlè sera également de la partie, pour une confrontation à ses origines africaines, avec le tambouyé Boris Reine-Adélaïde.

6 comments to Festival International de Jazz de Conakry, 2019

  • ciceri

    Bonjour,

    Je suis étonné de votre qualificatif de belle affiche. Belle affiche de quoi, pas de Jazz sûrement au sens habituel mais de la musique du monde, de l’afro. je crois que l’on colle l’étiquette de Jazz partout car l’image est vendeuse, surtout lorsqu’il s’agit d’un festival. Que les artistes, africains pour la plupart, invités au festival soient, pour certains, de qualité, est indéniable mais ils sont aussi proches du Jazz que le Javanais du Français. Allez à Saint-Louis où on sacrifie aussi à des formes de musiques diverses mais l’âme du Jazz y subsiste depuis 25 ans. IL faut dire que ce festival est organisé par deux personnes qui sont à des années-lumière de la musique en général et du Jazz en particulier : un employé de la BICIGUI et le directeur du Palm Camayenne pour lequel la musique se résume à du bruit. c’est ce dernier qui vantait Omicil l’année dernière alors que la sonorité de l’alto de celui-ci est est difficile à supporter. Finalement, on a de la musique africaine mâtinée d’international mais pas d’Américains, vous conviendrez que c’est étrange. D’ailleurs, les instruments utilisés sont traditionnels africains auxquels on ajoute, comme d’habitude guitares-basses et claviers numériques mais où sont les instruments nobles du Jazz…..? La musique proposée est sûrement conforme aux goûts de l’assistance attendue mais pas de nature à apporter à celle-ci la découverte et la connaissance de l’idiome du Jazz.

    Il faut comprendre qu’inviter des artistes africains n’induit pas les mêmes montants de budgets artistiques que ceux des Américains, de même que voyager essentiellement sur le continent africains est moins onéreux que tous azimuts. Enfin, l’opération doit être rentable

    Ce qui me gêne beaucoup n’est pas seulement cette forme d’escroquerie intellectuelle de présentation d’un spectacle dot la teneur ne répond ni à sa définition ni à son nom mais de faire croire aux élèves qu’on organise des master-classes, soit-disant de Jazz, alors que c’est faux. Ils ne seront pas beaucoup plus avancés à la fin du festival et après les cours qui vont leur être prodigués. Ils< ne pourront qu'être déçus lorsqu'ils voudront se frotter à de vrais musiciens de Jazz

    Enfin, le Palm Camayenne n'est pas le lieu populaire souhaité pour un festival qui recherche une clientèle bon enfant et tout venant. Il attire une clientèle élitiste d'expatriés et est plutôt un répulsif pour les autres. J'en sais quelque chose. Le Fougou Fougou aurait été plus approprié

    Voici mon sentiment

    Pierre-Marc Ciceri

    • le Bananier bleu

      Bonjour Pierre-Marc,
      Merci pour votre étonnement argumenté. Je ne fais ici que transmettre une information, sans aucun jugement de valeur sur l’évènement lui-même. Le qualificatif de « belle affiche » n’était effectivement pas graphique mais relatif à certains artistes que nous apprécions au Bananier bleu. Point. Pour le reste, je laisse à votre expertise, que je n’ai pas, le soin d’entrer dans les détails certainement tout à fait justifiables de votre avis personnel, que je respecte. Ceci dit, plutôt que de nous écrire à nous, il eut peut-être plutôt fallu exprimer ce point de vue auprès des organisateurs, ce que vous avez peut-être fait par ailleurs.
      Bien cordialement,
      Christophe Jenny

  • ciceri

    Par « en attente de modération » vous voulez dire que vous modifiez mon texte et ma pensée. est-c parce qu’il est trop le reflet de la réalité ou qu’il faut lui donner dans la forme une présentation plus conforme au « politiquement correct » ?

    Bien que vous ne sachiez sûrement rien de moi, la musique de Jazz est pour moi un violon d’Ingres et voici un peu de mon parcours : programmateur du Club Saint Germain à Paris de 1972 à 1976 avec Johnny Griffin, Dexter Gordon, George Columan, Sonny Criss et autres. Directeur artistique du festival de Jazz de Saint Louis du Sénégal de 2002 à 2006, inventeur du festival de Jazz de Conacry et producteur de celui-ci en 2017 et 2018. Vous comprendrez mieux les raisons de mon texte car la formule de cette année une erreur de produit, soyez en certains

    • le Bananier bleu

      Re-bonjour,
      Je vais donc vous expliquer ce petit point technique. Si nous acceptions automatiquement les commentaires envoyés, le site croulerait sous les spams en tous genres, en général avec des propositions de produits améliorant toute une variété de fonctions naturelles dont je vous laisse le soin d’imaginer la teneur. La modération nous permet uniquement d’éliminer ce genre de message.
      Pour le reste, je ne doute pas de votre compétence, et vous signale au passage que vous ne connaissez pas non plus mon histoire.
      Bien cordialement,

  • ciceri

    Merci de vos deux réponses

    Les organisateurs connaissent d’autant mieux ma position que c’est avec eux que l’édition de 2018 s’est tenue.

    Pour être plus précis, lors du dernier concert du festival en le 24 mars 2018, Monsieur Guillet est venu m’annoncer que lui et Monsieur Vaquero ne partageaient pas ma conception d’un festival. Je ne sais toujours pas ce qu’il entendait pas là.

    Le profit que le festival de 2018 a laissé a été tel que mon association Atout Swing a pu organiser de janvier à avril 2018 au Palm Camayenne des concerts d’artistes internationaux qui sont restés chaque fois 15 jours. Ce résultat a été de 25.000 euros,les concerts ont coûté 17.000 euros, le compte de résultat ayant été communiqué à Monsieur Guillet

    Pour faire du mauvais esprit, Monsieur Guillet est le secrétaire général de la BICIGUI et a un rapport essentiel avec les clients de la banque qui facilite toutes les demandes qu’il peut leur formuler.

    L’organisation du festival par ses soins en 2019 était donc une heureuse opportunité

    Bien à vous

    Pierre-Marc Ciceri

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

derniers tweets

Sur Facebook

Leyla McCalla - « La vi Vye Neg » | Live Néo Géo

Leyla McCalla, chanteuse et violoncelliste New-Yorkaise, sort Capitalist Blues, un ensemble de « protest songs », baignant à la fois dans..

2 J’aime, 0 commentairesIl y a 2 jours

GINO SITSON - ECHO CHAMBER [Official Video]

Echo Chamber, le nouvel album de Gino Sitson sort le 22 mars prochain. Premier clip de l’album avec la chanson titre #jazz #vocal #Cameroun…

2 J’aime, 0 commentairesIl y a 5 jours

BLO, by EDS., Boris Reine-Adelaïde

BLO – Bèlè & hip-hop par EDS & Boris Reine-Adélaïde

1 J’aime, 0 commentairesIl y a 1 semaine

¿ Que Vola ? – Fidel Fourneyron, 2019 | le Bananier bleu

¿ Que Vola ? le nouvel album de Fidel Fourneyron, nous entraine au cœur de la rumba traditionnelle cubaine dans un tourbillon de cuivres et..

5 J’aime, 0 commentairesIl y a 1 semaine

Echo Chamber, le nouveau défi de Gino Sitson | le Bananier bleu

Echo Chamber, le nouveau défi de Gino Sitson. Echo Chamber, le nouveau défi de Gino Sitson. Entre polyphonies africaines, musique de chambre..

1 J’aime, 0 commentairesIl y a 2 semaines

Au hasard sur notre chaine


Copyright © 2001-2019 le Bananier bleu - Mentions Légales - All Rights Reserved - Posts Feed

Powered by WordPress & Atahualpa