Luc Michaux-Vignes, Abracadabra…

  Lorsque je me suis installé en Guadeloupe, ce qui remonte déjà à « un certain temps », je me souviens qu’en voiture je cherchais sur l’autoradio une fréquence diffusant autre chose que les NRJ et Skyrock qui encombraient la bande FM (et l’encombrent toujours d’ailleurs, mais bon…). Un jour je suis tombé sur une radio qui,

Lire la suite de l’article Luc Michaux-Vignes, Abracadabra…

[Abracadabra in jazz] Brother Jacques… un dilemne

Doué et intelligent : est-ce que ça va de pair avec intégrité artistique ? La route est périlleuse ! En Gwada nous n’avons pas encore la lucidité alliée à la parfaite expertise pour juger d’une œuvre musicale relevant d’une volonté définie d’ouvrir à une modernité via un héritage folklorique. Venir du jazz le plus élaboré

Lire la suite de l’article [Abracadabra in jazz] Brother Jacques… un dilemne

[Abracadabra in jazz] Henri se retire de la scène musicale avec un album intitulé « Révérence »

Il faut savoir partir : Monsieur Henri nous dit adieu avec l’élégance musicale qui convient à sa carrière dont le parcours est Paris/Brésil/USA. Pour un guyanais teinté de guadeloupéen, il sort du lot grâce à une qualité majeure pour un artiste : la flexibilité joviale, qui est le divin « masko ». Clown génial à

Lire la suite de l’article [Abracadabra in jazz] Henri se retire de la scène musicale avec un album intitulé « Révérence »

[Abracadabra in jazz] Bien sur en jazz ou en autre musique les tièdes ont tort

A l’écoute du Miles Davis des années 70 ou du Coltrane de ces mêmes années, du Dizzy Gillespie des années 40, du Parker des mêmes années et du Louis Armstrong des années 20, on sent le souffle indompté du chant dionysiaque. Il ne s’agit plus de jazz selon les critères académiques que l’Occident s’efforce d’appliquer

Lire la suite de l’article [Abracadabra in jazz] Bien sur en jazz ou en autre musique les tièdes ont tort

[Abracadabra in jazz] Premier essai : Miles électrique, the Unreconstructed

En ces années 1968 – 1975, cruciales par leurs attendus musicaux et leurs positions sociales révolutionnaires, Miles Davis va se trouver comme un poisson dans l’eau du Mississipi ou de l’Hudson pour mettre en harmonie son tempérament rebelle à ces nouveaux courants. Dégoûté du système régnant dans le circuit du jazz où on se produit

Lire la suite de l’article [Abracadabra in jazz] Premier essai : Miles électrique, the Unreconstructed

[Abracadabra in jazz] Tentative désespérée sur la pertinence du discours musical en Gwada : Jazz, musique, yes or not ? Essai n° 1.

Recréer en jazz ce qui s’est fait ailleurs par exemple : aux Etats-Unis, en métropole ou encore dans d’autres ailleurs musicaux, relève d’une totale méconnaissance de ce que le jazz est par définition… Le jazz n’est pas une recréation, même si cet aspect est martelé par le pouvoir culturel officiel depuis plus d’un siècle et

Lire la suite de l’article [Abracadabra in jazz] Tentative désespérée sur la pertinence du discours musical en Gwada : Jazz, musique, yes or not ? Essai n° 1.

[Abracadabra in jazz] Un nouveau son datant de 1961

Ce qui est remarquable avec le jazz, c’est sa verdeur, qui se joue du temps, en un mot son intemporalité. Hier, aujourd’hui, demain, et alors, ce qui compte et pas pour du beurre, c’est l’expression et la créativité dans la praxis. Musique existentialiste s’il en est, qui se moque du convenable ou du convenu. Une

Lire la suite de l’article [Abracadabra in jazz] Un nouveau son datant de 1961

[Abracadabra in jazz] En musique comme en tout : sens et plaisir vont de pair

Un peu de morale esthétique ou mieux que l’esthétique et l’éthique forment ici en musique un couple d’amants à leurs proies musicales acharnés. Quelles avenues emprunter si le terrain musical ici est pourri et bouffi, bouffé par le commercial et la complaisance ? Quelle œuvre résiste au temps même une simple année ? Quelques mois

Lire la suite de l’article [Abracadabra in jazz] En musique comme en tout : sens et plaisir vont de pair

[Abracadabra in jazz] La culture indigente et indigeste

Il semblerait que nous sommes affectés d’un mal profond en ce qui concerne la référence culturelle. On pourrait le comprendre à travers les péripéties de notre histoire culturelle partagée entre l’aliénation que secrète le système colonial et l’authenticité identitaire. Naître et vivre vrai dans cet environnement culturel, requiert une lucidité sans faille vis à vis

Lire la suite de l’article [Abracadabra in jazz] La culture indigente et indigeste

[Abracadabra in jazz] To Do Our Music, Yes Or Not!

Musique comment te concilier avec l’hier et l’aujourd’hui pour faire le nécessaire et substantiel demain ? Il n’est pas ici question de dresser une politique de la musique mais de décliner une musique même si sans politique de la musique il n’y a pas de bonne et grande musique. La musique ce n’est surtout pas,

Lire la suite de l’article [Abracadabra in jazz] To Do Our Music, Yes Or Not!

Page 1 sur 512345

derniers tweets


Sur Facebook

Rezos, by Okonkolo

Abraham Rodriguez, leader d’Okonkolo, présente Rezos, paru en 2016. Entre Santeria et Salsa, la tradition sacrée cubaine vue de New York.

1 J’aime, 0 commentairesIl y a 1 jour

Jacques Schwarz-Bart

0 J’aime, 0 commentairesIl y a 2 jours

Jamaica Jamaica!

Jamaica Jamaica! De Marley aux deejays – Exposition – Philharmonie de Paris, du mardi 4 avril 2017 au dimanche 13 août 2017. Au milieu des Caraïbes,..

1 J’aime, 0 commentairesIl y a 2 jours

Séance d’écoute de Reflets Denses en Guadeloupe

[l’Agence] Séance d’écoute de Reflets Denses en Guadeloupe

1 J’aime, 0 commentairesIl y a 6 jours

Paceo, Alibo et Lockwood à Port-au-Prince

[Citizen Jazz] « Quelques concerts du festival de jazz de Port-au-Prince (Haïti), mars 2017 » – Paceo, Alibo et Lockwood à Port-au-Prince

5 J’aime, 0 commentairesIl y a 1 semaine


Copyright © 2001-2017 le Bananier bleu - Mentions Légales - All Rights Reserved - Posts Feed

Powered by WordPress & Atahualpa