Grégory Privat « Family Tree », la beauté de l’évidence

Il ne faut pas se fier à l’abstraction de l’arbre qui figure sur la pochette de Family Tree. Le disque miroitant qui s’y cache révèle une musique plus impressionniste qu’abstraite, tant elle fait place à la lumière et aux parfums de l’air. Grégory Privat signe avec cet album un nouvel opus d’une grande musicalité.

Lire la suite de l’article Grégory Privat « Family Tree », la beauté de l’évidence

[Ut musica] Johann Berby – la métisse indienne

L’album «  Métisse Maloya » de Johann Berby est à l’image de sa jaquette, d’une délicatesse à la fois décalée et bien charpentée. S’y distille une lumière fraiche dans laquelle respire la musique, épanouie. Le groove est installé par une basse aussi solide qu’est soyeuse la voix de l’homme. Est-ce la brise de l’océan indien que

Lire la suite de l’article [Ut musica] Johann Berby – la métisse indienne

[Ut Musica] Dipenda, le triangle magique

De l’originelle création musicale pour la pièce de théâtre « Une saison au Congo » d’Aimée Césaire, l’album « Dipenda » (« Indépendance » en lingala) garde l’engagement des mots. Ceux de Pitcho Womba Konga, artiste belge d’origine congolaise venu prêter sa voix au projet, et ceux bien sûr d’Aimée Césaire à qui l’album rend hommage. La musique elle, à l’instar

Lire la suite de l’article [Ut Musica] Dipenda, le triangle magique

[Ut musica poesis] Roland Brival a des Circonstances Aggravantes

Avec Circonstances Aggravantes, le multi-artiste martiniquais signe son sixième album. Sa voix s’y déploie, libre et sensuelle, et ses mots dansent au rythme d’une prosodie percutante et cadencée. Tout au long de l’album, le piano de Rémy Decormeille maille une étoffe harmonique qui çà et là, illumine le texte oscillant entre chant et récitatif.

Lire la suite de l’article [Ut musica poesis] Roland Brival a des Circonstances Aggravantes

[Ut musica poesis] Jowee Omicil is Naked

Le troisième album du multi-instrumentiste Jowee Omicil s’appelle Naked. C’est un album tout en délicatesse où se mêlent presque fragilement les instruments d’un band quasi acoustique à géométrie variable. Sur le tapis soyeux que tissent contrebasse, percussions et piano Rhodes, le canadien d’origine haïtienne promène le son de son saxophone dans des compositions souvent

Lire la suite de l’article [Ut musica poesis] Jowee Omicil is Naked

[Ut musica poesis] Jazz Racine Haïti où la mystique des voix mêlées

Avec ce nouvel opus, le saxophoniste guadeloupéen nous propose un voyage inédit au cœur des rythmiques haïtiennes. Projet d’abord muri sur les scènes du live depuis deux ans, Jazz Racine Haïti donne à écouter de prime abord une musique à l’architecture solide, enracinée au corps d’une rythmique précise et efficace – le travail d’orfèvre d’Obed

Lire la suite de l’article [Ut musica poesis] Jazz Racine Haïti où la mystique des voix mêlées

[Ut musica poesis] Stanley Clarke au Centre Des Arts, ou l’inexorable montée du son

Un peu à la bourre, j’arrive juste à temps pour trouver la dernière place libre d’un Centre des Arts archi comble. Pendant que je me cale dans mon fauteuil, quelques regards jetés à droite et à gauche me permettent de constater qu’un bon nombre d’instrumentistes locaux avait fait le déplacement (50 euros la place tout

Lire la suite de l’article [Ut musica poesis] Stanley Clarke au Centre Des Arts, ou l’inexorable montée du son

[Ut musica poesis] Chaltouné, limyè a neg mawon

Christian Laviso Voilà déjà quelques temps que les rythmes traditionnels guadeloupéens semblent être un des centres d’intérêt sinon le centre d’intérêt de beaucoup de musiciens de jazz, et pas des moindres. Besoin d’exotisme ou réel engouement pour la musique des Ka, le temps nous le dira. David Murray lui n’en est pas à sa première

Lire la suite de l’article [Ut musica poesis] Chaltouné, limyè a neg mawon

[Ut musica poesis] Le Frère Jacques ne dort pas

J. Schwarz-Bart – LaKasa 2004 Cela s’impose d’emblée comme une invisible force qui puise son énergie dans le profond de la terre. Quelque chose de tellurique qui déplace des masses énormes, et qui nous place quelque part, sur la lèvre géante du cratère. Schwarz-Bart (sax & vcl) n’est pas un Frère Jacques endormi. Au contraire,

Lire la suite de l’article [Ut musica poesis] Le Frère Jacques ne dort pas

[Ut musica poesis] Zawinul on the groove

Joe Zawinul – Centre des Arts 2004 Il me fallait réécouter Miles : « In A Silent Way », février 1969. Pas seulement parce que le deuxième morceau de l’album au titre éponyme est une composition de Josef Zawinul, mais parce qu’il me fallait retrouver cet espace si particulier, immensément vaste et profond. Remonter 36 ans auparavant

Lire la suite de l’article [Ut musica poesis] Zawinul on the groove

Page 1 sur 212

derniers tweets


Sur Facebook

Session live entre Jowee Omicil et Roger Raspail

Ce dimanche à 19h10 sur RFI (heure de Paris), Laurence Aloir reçoit Jowee Omicil et Roger Raspail pour une session live exceptionnelle !

2 J’aime, 0 commentairesIl y a 2 jours

Ralph Lavital fait son Carnaval | le Bananier bleu

Carnaval est le premier album de Ralph Lavital. Entre jazz et Caraïbe, le virtuose nous emmène à la fête avec Laurent Coq, Tilo Bertholo,..

5 J’aime, 0 commentairesIl y a 6 jours

Le maloya de Danyèl Waro revient avec monmon | le Bananier bleu

Le maloya de Danyèl Waro revient avec monmon

4 J’aime, 0 commentairesIl y a 2 semaines

Omar Sosa et Gustavo Ovalles, là où dialoguent les musiques… au musée des Confluences de Lyon le samedi 27 mai prochain | Espaces Latinos

Omar Sosa et Gustavo Ovalles, là où dialoguent les musiques… au musée des Confluences de Lyon le samedi 27 mai prochain. par Fara Rakotoarisoa

3 J’aime, 0 commentairesIl y a 2 semaines

!! Interview de Max Hartock dans Batteur magazine !!

Max Hartock est dans le numéro 311 de Batteur Magazine. A lire ce mois-ci, interview par Thomas Eric. Bonne lecture.

3 J’aime, 1 commentairesIl y a 3 semaines


Copyright © 2001-2017 le Bananier bleu - Mentions Légales - All Rights Reserved - Posts Feed

Powered by WordPress & Atahualpa