Brèves - Disques

Makaïa ancre le gwoka en Afrique avec (( ( Alès ) ))

Makaïa

Makaïa, précédent album éponyme du tambouyé de Morne à l’Eau s’ouvrait – il y a dix ans déjà – sur Memwa Pédi,  un hymne à l’honneur des maitres qui l’ont précédé et influencé, au premier rang desquels, Vélo. Toujours reconnaissant, Philippe Makaïa entame aujourd’hui Alès, son nouvel opus tout juste paru, par un Blues A Vélo, dont la ritournelle mélancolique et attachante, s’inscrit durablement dans la tête. Au-delà du ka, c’est la sonorité africaine des marimbas qui retient aussi l’attention. L’Afrique, ou plutôt le mariage de l’Afrique et du gwoka, est d’ailleurs l’autre fil rouge de cet album. Si l’on retrouve quelques fidèles déjà présents sur Makaïa, comme le trombone de Pierre Chabrèle ou la voix de Claire Gillet, Philippe Makaïa a aussi fait appel à de nouveaux musiciens. Josiah Woodson, trompettiste phénomène, repéré et embauché depuis quelques années par Mario Canonge et Michel Zenino pour leur quintet, fait partie du casting. Au détour des plages, on croise la guitare de Francky Moulet, au saxophone et à la flute, Philippe Botta, mais aussi, Laurent Succab, Marie-Céline Chroné ou la kora d’Ousmane Kouyaté. Alès alterne les titres ancrés dans la pure tradition du gwoka (Libété, Monalo, Alès…) et les orchestrations riches et variées, faisant donc la part belle à l’Afrique. Sur Po a Kabrit , qui célèbre les valeurs de travail et d’humanité de l’école du ka et de la vie, le slam de Ti Malo harangue l’auditeur. Avec Sé Sa on touche au jazz sous la guitare d’Yvon Rosillette et le sax de Xavier Sibre. Le tambouyé n’hésite pas non plus à dériver la tradition vers des sons plus actuels comme dans le très dansant Fuséa, et nous montre sur Afrika, combien l’afrobeat et le gwoka peuvent être proches et se complètent à merveille. Avec Alès, Makaïa nous rappelle que le gwoka à la fois est lié à ses racines africaines, et s’adapte à l’universalité des musiques d’aujourd’hui.


Makaïa : « (( ( Alès ) )) »


Année : 2017
Label / Référence : (Makaia 001)
Personnel : Philippe Makaïa, Francky Moulet, Dondieu Divin, Pierre Chabrèle, Ti Malo, Marie-Céline Chroné, Philippe Botta, Josiah Woodson, Ousmane Kouyaté, Yvon Rosillette, Xavier Sibre, Larry Crocket, Laurent Succab, France Lyse Francius, Thierry Teplier, Najila Fezana, Jimmy Imoh
Titres

1- Blues à Vélo – 4:17 / 2- Po a Kabrit – 4:11 / 3- Se Sa – 4:57 / 4- Libétè – 2:15 / 5- Fuséa – 4:02 / 6- Afrika – 3:43 / 7- Alès – 3:41 / 8- Monalo – 3:09

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

derniers tweets

[dans les archives] Tony « Savannah » Nuissier – percussions Tony Savannah se revendique Africain de Martinique : « Je suis aussi percussionniste, je dirais « total ». Je suis plus percussionniste que tanbouyé ou bananierbleu.fr/2262/tony-sav…

Sur Facebook


Copyright © 2001-2018 le Bananier bleu - Mentions Légales - All Rights Reserved - Posts Feed

Powered by WordPress & Atahualpa