Afrique - Brèves - France & Europe

Le bikutsi électrique de Franck Biyong

Le bassiste et guitariste Franck Biyong, prolifique s’il en est, nous gratifie d’un nouvel opus dédié cette fois au Bikutsi. Six morceaux captés en concert au cours du Festival de Loire à Orléans. Particularité, le percussionniste du groupe n’avait pas pu rejoindre les autres membres qui ont donc joué accompagnés uniquement du rythme de la batterie. Hérésie… ou bien nouvelle expérience ? A vous de voir. Suivant les influences qu’il cultive depuis la fondation de l’Afrolectric Orchestra, Franck Biyong mêle le jazz et l’Afrique, n’est jamais loin non plus ni du funk ni de l’afrobeat, et invoque autant Manu Dibango que Fela. « Afro Bikutsi Live ! » est un set particulièrement réjouissant et énergisant, probablement aussi grâce aux talents des musiciens qui l’emmènent sans faiblir. Aux côtés d’une section affûtée de cuivres, on retrouve la guitare stellaire de Julien Pestre, dans un grand jour – mais en a-t-il seulement de mauvais ? A retrouver sur BandCamp.

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

derniers tweets

[dans les archives] Tony « Savannah » Nuissier – percussions Tony Savannah se revendique Africain de Martinique : « Je suis aussi percussionniste, je dirais « total ». Je suis plus percussionniste que tanbouyé ou bananierbleu.fr/2262/tony-sav…

Sur Facebook


Copyright © 2001-2018 le Bananier bleu - Mentions Légales - All Rights Reserved - Posts Feed

Powered by WordPress & Atahualpa