Awé ! Dernier volet de l’aventure créole de Samy Thiébault

Samy Thiébault achève avec Awé ! sa trilogie métissée, entamée avec Caribbean Stories en 2018, suivi un an plus tard de Symphonic Tales. À la différence du premier volet, l’équipe est cette fois américano-cubaine – et donc absolument parfaite pour ce projet – et complétée par les arrangements d’Eric Legnini ainsi qu’une double formation classique sous la houlette de la bassoniste Cécile Hardouin. Avec un tel ensemble la musique est riche, mélangeant avec bonheur la chaleur des cuivres et l’écrin des cordes, sur des rythmes créoles au sens large, qui nous entrainent de la Caraïbe à l’Amérique Latine, tout en flirtant avec l’Afrique et ancrés dans la tradition du jazz nord-américain, qu’il soit bop ou électrique. Samy Thiébault nous régale sur ce répertoire taillé sur mesure dans lequel il partage le premier plan avec la trompette flamboyante de Brian Lynch, ex-Jazz Messengers. Awé ! s’ouvre sur une bossa qui lorgne vers la Caraïbe, et d’entrée j’aurais tendance à reprendre mon entame pour la chronique de Caribbean Stories : Alors, on danse ? L’album brouille les pistes et mélange (malaxe ?) des influences que Samy Thiébault a désormais faites siennes. Le groove d’Awé a de faux airs d’afrobeat et le jazz électrique de Jahan’s song, des flaveurs reggae. Ici le Brésil, là, Cuba. Samy Thiébault invite la voix de Yaïté Ramos (de Rumbanana à la Dame Blanche) sur Alma Del Sur. De la joie aux larmes au son du bandonéon. Le saxophoniste aime à rappeler l’influence d’Edouard Glissant dans sa démarche créatrice. On peut d’ailleurs reprendre cette définition que le philosophe donnait de la créolisation : « C’est un métissage d’arts, ou de langages qui produit de l’inattendu. C’est une façon de se transformer de façon continue sans se perdre. C’est un espace où la dispersion permet de se rassembler, où les chocs de culture, la disharmonie, le désordre, l’interférence deviennent créateurs. » Awé !


Samy Thiébault : « Awé ! »


Année : 2021
Label / Référence : Gaya Music Production (GAYA053)
Personnel : Mathieu Gautron, Cécile Hardouin, Sophie Chauvenet, César Poirier, Odile Simon, Yunior Terry, Dafnis Prieto, Jose Gola, Eric Legnini, Anne-Cécile Cuniot, Camille Lebréquier, Hélène Gueuret, Manuel Valera, Samy Thiébault, Brian Lynch, Bastien Stil, Benachir Boukhatem, Anaïs Perrin, Clara Abou, Yaité Ramos-Rodriguez
Titres
1- Baila - 4:19 /2- Bailando - 5:03 /3- Awé ! - 5:18 /4- Chant Du Très Proche - 5:14 /5- The Sooner Ther Better - 5:39 /6- Lagrimas - 4:11 /7- Blue Carnival - 3:41 /8- Jahan's Song - 5:48 /9- Naranjas Y Lemones - 4:57 /10- Fire - 3:39 /11- Alma Del Sur - 3:55 /12- Wild - 3:54

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com