Brèves

Sébastien Llado enregistre et publie

Sébastien Llado a déjà derrière lui un parcours digne d’intérêt. Il a étudié le trombone avec les plus grands – parmi lesquels Albert Mangelsdorff – et s’est formé à l’American School de Paris, au prestigieux collège de Berklee ainsi qu’au CNSM de Paris. Le trombone n’est déjà pas en soi l’un des instruments les plus répandus, mais Sébastien a ajouté encore une originalité à sa pratique, suite à sa rencontre avec Steve Turre, la conque. Les collaborations de Sébastien Llado sont nombreuses et éclectiques, de l’ONJ à Lenny Kravitz en passant par Magic Malik, David Patrois ou encore Yael Naïm. Du coup, ce garçon n’a jusque-là pas vraiment eu le temps de publier sous son nom propre. Pour notre plus grand plaisir, les choses sont en train de changer !

D’abord, Sébastien se lance dans l’enregistrement live de son premier album en quartet. Je dis « d’abord », parce que ça se passe ce 20 novembre au Sunside à 21h, et qu’il est donc juste temps pour vous d’y courir. Il y sera entouré de Leila Olivesi (pno), Bruno Schorp (cb) et Julie Saury (dms). C’est noté ? Bien.

Et puis il y a l’autre versant de son projet, les explorations musicales de Sébastien. Basées sur l’utilisation des coquillages, elle mêlent des influences on ne peut plus diverses, et fréquemment électroniques. Sur le label Alter-Nativ (le label des musiques « invendables » !), il publie « Machination », présenté ainsi :  « Sebastien Llado […] s’est interessé au téléscopage de ces instruments naturels avec des outils issus de la musique électronique (boucleurs, samples, harmonizers etc…). Le résultat de cette expérimentation se trouve ici, sur ces 7 titres enregistrés live dans un lieu public (un bar). Il est intéressant de remarquer que le les gens passant dans la rue à ce moment-là se sont souvent arrêtés pour regarder “ce qui se passe”, formant un public hétéroclite mais disponible, curieux mais non captif, populaire mais exigeant. »

« Machination » est en téléchargement libre sur le site du label – vous pouvez également l’écouter simplement en streaming – et je vous invite à y jeter vos oreilles curieuses, et à le faire savoir. J’en profite pour saluer la démarche – du téléchargement libre – qui va dans le sens de l’évolution de l’industrie musicale, à l’ heure du (presque) tout numérique. Celle-ci n’a cependant de sens que si vous, auditeurs, jouez le jeu, à savoir aider à diffuser au plus grand nombre ce que vous appréciez. Et enfin, celle-ci n’a de sens que si vous, spectateurs désormais conquis, vous vous précipitez écouter la musique là où elle est vivante, ce qui est sa première raison d’être, c’est à dire en concert ! Et donc, je rappelle, ça commence le 20 novembre au Sunside !

Plus d’informations sur Sébastien Llado :

2 comments to Sébastien Llado enregistre et publie

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

derniers tweets

Sur Facebook

Unable to display Facebook posts.
Show error

Error: (#4) Application request limit reached
Type: OAuthException
Code: 4
Please refer to our Error Message Reference.

Au hasard sur notre chaine


Copyright © 2001-2018 le Bananier bleu - Mentions Légales - All Rights Reserved - Posts Feed

Powered by WordPress & Atahualpa