France & Europe

"Su La Také" en plein air

Etienne Mbappé était en concert à Paris, dans le cadre du Festival des Scènes d’Eté de La Villette, le 27 juillet dernier, pour présenter son nouvel album “Su La Také”. J’en profite pour passer des vacances studieuses en allant l’écouter. C’est toujours un vrai plaisir, d’abord parce que Etienne est un bassiste d’exception – et d’ailleurs même si le Cameroun produit un nombre impressionnant de bassistes d’exception, tous sont individuellement reconnaissables. Ses compositions mélangent avec bonheur ses racines africaines, au jazz, au funk et au rock qui l’ont bercé par la suite. Et en concert, il dégage une énergie rare et communicative.


Cate Petit l’accompagnait (j’allais dire “évidemment”…) au chant et à la danse et ils forment à eux deux une paire tellement complice sur scène que l’on se demande parfois comment aujourd’hui l’un ferait sans l’autre. Cédric Baud était à la guitare (et Jim Grandcamp dans le public…) – avec ce côté rock qu’affectionne particulièrement Etienne, mais fermez les yeux et il vous transporte immédiatement au Cameroun. La maitrise des subtilités de la guitare africaine par ce garçon est impressionnante, surtout quand on en connait les difficultés. La remarque vaut d’ailleurs pour John Grandcamp à la batterie (le frère de Jim qui est dans le public…), sans oublier Clément Janinet au violon. Tout cela groove à mort, en funk, en jazz, en makossa, en balades aussi… Bel hommage à Eboa Lotin au passage d’ailleurs. Un abondant public de connaisseurs a fait le déplacement – parfois de loin, Etienne est si souvent en tournée “ailleurs” qu’un concert à Paris est toujours un évènement – et manifeste avec ferveur (Enzo…). Bref, deux heures de bonheur simple mais terriblement efficace. Et la prochaine fois, au lieu de trainer dans le public, Jim, il prend sa guitare et il monte sur la scène aussi…

Quelques liens :

derniers tweets

[sonjé] Les Caribéennes de Mai, édition 14 C’est le printemps ! Et comme chaque année, les Caribéennes de Mai reviennent au Baiser Salé. Quatorze ans d’existence pour ce #festival ensoleillé, qui a depuis bit.ly/2Qw1IJx


Au hasard sur notre chaine

Sur Facebook

Aujourd'hui, Vendredi 6 novembre 2020, BandCamp ne prélève pas sa commission sur les ventes afin d'aider les artistes. Tous vos paiements sont intégralement reversés aux musiciens. Faites vous plaisir et contribuez à soutenir vos artistes préférés, ou bien profitez en pour découvrir de nouveaux talents ! Tous les artistes avec lesquels nous travaillons sont accessibles via notre portail. Mais d'autres sont également présents. Soyez curieux ! Mario Canonge, Gino Sitson, PhD, Dominique Bérose, Raymond d'Huy, Julius Essoka, Iguane Xtet, Jocelyn Ménard Franck Nicolas... Et le prochain "BandCamp Friday" est prévu le 4 décembre prochain.
https://lebananierbleu.bandcamp.com/
... Voir plusVoir moins

6 novembre  ·  

Lire sur Facebook


Copyright © 2001-2020 le Bananier bleu - Mentions Légales - All Rights Reserved - Posts Feed

Powered by WordPress & Atahualpa