Biographies

André Allenbach – basse

André Allenbach - basse

André Allenbach – basse

André Allenbach est originaire de Modane en Savoie. Il débute l’apprentissage du solfège en 1964, puis du saxophone l’année suivante. Dès 1966, il effectue ses premières sorties officielles au saxophone ténor sur les rangs de l’harmonie municipale, et participe ensuite à un premier orchestre de variétés. Compte tenu du style musical de l’époque qui privilégie la guitare (influence des Beatles, des Rolling Stones…) et de la désaffection des compositeurs pour les cuivres, André apprend la guitare rythmique pour jouer dans un deuxième orchestre de variétés. Il poursuivra ensuite pendant plusieurs années en parallèle ces deux instruments (saxophone et guitare), et participera à différents groupes de variétés et musette.

En 1976, André Allenbach commence l’étude de la basse électrique et abandonne la guitare. Il s’installe en 1978 à l’île de la Réunion, et opère un changement de style musical avec l’intégration au “Jazz Club de la Réunion” qui comprend un Big Band de 17 musiciens et un orchestre de New-Orleans. Il y jouera en alternance du saxophone baryton et de guitare basse suivant les répertoires des deux formations. En parallèle, il est également bassiste dans un troisième groupe, un quartet de jazz.

En 1982, il s’installe à Chambéry où il participe à quatre groupes :

  • L’Harmonie Municipale de Chambéry (80 musiciens) au saxophone baryton
  • Le Big-Band de Jazz de Barberaz à la guitare basse
  • L’Orchestre de New-Orleans à la guitare basse et
  • L’Orchestre de variétés à la Basse

De 1988 à 1995, André Allenbach effectue un premier séjour à la Guadeloupe, qu’il mettra à profit musicalement :

  • En participant pendant un an au Big-Band de l’école Mavounzy (guitare basse)
  • En intégrant l’orchestre de salsa de Roland Louis (saxophone ténor)
  • Et en participant à la formation d’un quintet de Jazz avec Daniel Coriatt, Karu-Jazz, devenu depuis Iguane Quintet.

De 1995 à 1998, André Allenbach vit à Paris où il participe à un orchestre de variété (guitare basse), ainsi qu’à un groupe le Latin Jazz. Il retourne à la Guadeloupe en 1998, où il forme le groupe de Rock – Blues Trip and the Poyos avec lequel il tourne depuis. Après diverses évolutions, le groupe se compose, fin 2001, d’André Allenbach à la basse, Frédéric Le Brun à la batterie, Raymond Winter à la guitare et Teddy à la guitare et au chant.


Pour contacter André Allenbach, vous pouvez lui envoyer un e-mail

derniers tweets

[sonjé] [Abracadabra in jazz] Premier essai : Miles électrique, the Unreconstructed En ces années 1968 – 1975, cruciales par leurs attendus musicaux et leurs positions sociales révolutionnaires, Miles Davis va se trouver bit.ly/2UZBqDz


Sur Facebook

Au hasard sur notre chaine


Copyright © 2001-2020 le Bananier bleu - Mentions Légales - All Rights Reserved - Posts Feed

Powered by WordPress & Atahualpa