Décès de Georges Troupé

Nous avons appris avec beaucoup de tristesse le décès de Georges Troupé, figure emblématique du gwoka moderne, survenu le 31 mai dernier des suites de maladie. Le saxophoniste saintannais a été de toutes les évolutions du gwoka moderne, depuis Gérard Lockel, Kafé, jusqu’à Gwakasonné, pour finalement fonder Kimbol, son propre atelier de transmssion de cette musique de résistance aux jeunes. Les réactions sont évidemment vives, en particulier parmi les acteurs de la culture et de la musique en Guadeloupe. Il a su transmettre son amour de cette musique à de nombreux jeunes musiciens, dont en priorité son fils Sonny, aujourd’hui batteur et tambouyé de renommée internationale. Ce dernier a trouvé la force, avec la formation Kimbol, d’honorer la mémoire de Georges Troupé, lors d’un concert programmé de longue date, hier au Festival Terre de Blues de Marie-Galante.

1 réflexion sur “Décès de Georges Troupé”

  1. Cette nouvelle a été annoncée par "jazzman" et dans le "jipizblog". Dans ce dernier site, je compte écrire un billet sur la musique en Guadeloupe.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com