Brèves

Jacques Schwarz-Bart tous azymuths

Le saxophoniste Jacques Schwarz-Bart embraye l’année 2012 sur les chapeaux de roues, lui qui avoue par ailleurs que 2011 était presque “trop” chargée en projets divers. Il est vrai qu’on l’a vu défendre l’album “Rise above” sorti fin 2010, qu’il a fait tourner son nouveau projet “Jazz Racine Haïti” en métropole et aux Antilles, qu’il a collaboré à de nombreux enregistrements dont ceux du talentueux trompettiste Etienne Charles… Mais ce n’était pas suffisant. En quartet, il a fait tourner son nouveau répertoire qu’il concrétise en ce début 2012 par un disque passionnant, “The art of dreaming”, enregistré avec Baptiste Trotignon, Thomas Bramerie et Hans van Oosterhout. L’album sera dans les bacs le 21 février prochain, et plus d’info est disponible sur son site web. Guettez les prochains concerts de Jacques. Il sera très bientôt à la Rochelle, fera un tour au MIDEM à Cannes, jouera à Rouen… Et d’autres dates sont à venir, y compris à l’étranger. Vous pouvez également écouter Jacques dans d’autres contextes musicaux. Il accompagnera par exemple la chanteuse La Velle lors de ses prochains concerts au Sunset, du 8 au 10 mars prochain, à l’occasion de la sortie de son nouvel album (depuis quasiment 20 ans !), “Special”, et également en compagnie de Sangoma Everett. Bref, pas sûr que 2012 soit si reposant que cela pour Jacques !

derniers tweets

[sonjé] [Abracadabra in jazz] Premier essai : Miles électrique, the Unreconstructed En ces années 1968 – 1975, cruciales par leurs attendus musicaux et leurs positions sociales révolutionnaires, Miles Davis va se trouver bit.ly/2UZBqDz


Sur Facebook

Au hasard sur notre chaine


Copyright © 2001-2020 le Bananier bleu - Mentions Légales - All Rights Reserved - Posts Feed

Powered by WordPress & Atahualpa