Biguine Jazz ka désann Senpiè

biguinejazz2014_featured631Le festival Biguine Jazz en Martinique atteint déjà le rang d’institution. La douzième édition se profile pour août prochain. Le festival puise ses fondements dans les mariages entre des thématiques et improvisations issues du jazz et les rythmes francophones et créoles des Antilles Guyane et des pays Caribéens. C’est en 2001 que Christian Boutant, délégué régional de la SACEM Martinique soutenu par le centre culturel de Fonds Saint-Jacques de la ville de Sainte-Marie a pu matérialiser cette idée et créer ce premier rendez-vous autour de ces musiques progressives du Jazz Caribéen. C’est désormais un événement culturel incontournable de la ville de Saint-Pierre et de la Martinique.

Comme le rappelle Christian Boutant, son président : « Biguine Jazz est un terme générique, une jonction de deux mots qui fait voyager par son mélange de style, de couleur, de métissage, de jeu, d’expression et de composition dont les précurseurs sont Al Lirvat, Francisco, Emilien Antille, Alain Jean-Marie, Marius Cultier, Polo Rosine, Ernest Léardé et bien d’autres… Le remarquable travail de ces piliers connaît aujourd’hui des prolongements avec des groupes et formations artistiques tels que Fal Frett, Mario Canonge, Bwakoré, Gilles Rosine, Gregory Privat, Tricia Evy, Guy-Marc Vadeleux, Maher Beauroy entre autres. […] L’édition 2014 est l’occasion de réitérer à nouveau ce magnifique moment culturel et d’échange dont bénéficie artistes, musiciens, techniciens, bénévoles, public, partenaires, touristes … C’est aussi l’occasion d’accueillir une nouvelle génération de musiciens et de créateurs pour des rendez-vous de qualité et riches en révélations

Le Village de la Biguine investira cette année encore la place Bertin dans la célèbre ville d’art et d’histoire de Saint-Pierre durant tout un week-end. Manifestation portée par l’association Biguine Jazz et le Conseil Régional de la Martinique, le Village de la Biguine est l’occasion pour le public de découvrir ou redécouvrir l’histoire de la Biguine sous toutes ses formes d’expressions. Composé d’une vingtaine de stands et d’exposants, il réunira un ensemble d’activités autour de ce thème central.

Plus que les Antilles ce sera la Caraïbe qui sera à l’honneur pour cette 12e édition. La volonté est simple, identifier des artistes et expressions caractérisant la philosophie du concept Biguine Jazz. Des Antilles ou d’ailleurs, le biguine jazz n’est pas fixé, il est en perpétuel mouvement. Le Biguine Jazz Festival propose un voyage musical savoureux et unique, où l’on aura la chance de découvrir le groupe Zépis, groupe de jazz créole à la musique métissée qui traverse l’Afrique depuis l’île de la Réunion vers les rives antillaises. Haïti sera également à l’honneur avec le brillant saxophoniste et clarinettiste Jowee Omicil et son projet « Tribute To Stellio ». Trinidad sera représenté par le trompettiste Etienne Charles. Le chanteur Joachim Desormeaux et son quintet ainsi que le Caraib To Jazz représenteront les expressions de la Martinique et de la Guadeloupe. Après un Bal Biguine le 8 août, le programme s’étale sur le week-end du 9 et 10 août. Les concerts se dérouleront au Centre de Découverte des Sciences de la Terre à Saint-Pierre. Compter 25 euros pour chacune des deux soirées. Un pass sur deux jours est aussi disponible pour 40 euros.

Samedi 09/08/2014 à partir de 18h00 – Joachim Desormeaux 5tet – Zépis’ – Jowee Omicil 4tet “Tribute to Stellio”

jdormeaux_630Joachim des Ormeaux a grandi en Martinique. Issu d’une famille d’artistes de théâtre et de musique, il est une synthèse de ces deux univers, une originalité caribéenne. Ses références et inspirations caribéennes sont multiples et s’entremêlent. Il apprend tout autant des quartiers populaires de Fort de France (Martinique) que des échanges avec les grands noms de musique traditionnelle antillaise tels Eugène Mona, Francisco, Marius Cultier, Henri Guedon… La littérature et le théâtre antillais révèlent sa gouaille et son talent de conteur mais aussi son goût pour la mise en scène lors des concerts. L’artiste, influencé par la soul funk américaine et les rythmes traditionnels caribéens de ses origines, délivre un univers riche, un monde mystique mystérieux empreint de nostalgie assumée et d’espoir déterminé…

Zépis’ est un groupe de jazz créole à la musique métissée qui traverse l’Afrique depuis l’île de la Réunion vers les rives antillaises.Les sonorités des Mazurkas, de la Biguine, du jazz de leurs aînés – Sixun, Ultramarine, Weather Report – viennent pimenter un jazz original et personnel. Et c’est aussi sans oublier l’ancrage réunionnais, le Maloya et le Séga qui résonnent dans un partage avec le public sur scène à chaque concert. Zépis’, c’est cela. Le bonheur unanime d’une puissance musicale qui ne laisse pas indifférent. Jazz, expérimentation, unité : les chemins empruntés par ce marronnage sont à suivre de près.

jowee_630Jowee Omicil est né à Montréal, de parents haïtiens. Il commence à jouer du saxophone alto à 15 ans dans l’église de son père. Un brillant passage par Berklee, l’ajout du saxophone soprano, de la clarinette et de la flûte à son arsenal, et il collabore avec Kenny Garrett, Branford Marsalis, Richard Bona, Lionel Louéké, Marcus Miller, Pharoah Sander parmi de nombreux autres. Il dédie une partie de sa carrière à accompagner, en tant que tuteur et mentor, de jeunes musiciens dans leur apprentissage de la musique, avant de poursuivre sa propre formation au Thelonious Monk Institute, autre établissement très prisé et très sélectif. Ses deux albums salués par la critique et le milieu du jazz américain font de lui un artiste incontournable.

Dimanche 10/08/2014 à partir de 16h00 – Caraib II Jazz – Etienne Charles 6tet – Biguine Jazz All Stars

ciij_630Le Jazz est un voyage. Une synthèse créatrice entre l’Afrique et l’occident. Au cours de ce voyage, la musique a fait escale dans les caraïbes. Le nom du groupe Caraib II Jazz prend alors tout son sens… Ces quatre-là revendiquent la liberté de jouer tout simplement en puisant dans leurs racines multiples (caribéennes, indiennes, européennes). Bercés par cette culture de rencontre, c’est tout naturellement qu’ils font à présent résonner leur héritage musical dans les rythmes jazz d’aujourd’hui. Lors de la sortie de leur premier album, le souffle de leurs instruments a touché le cœur de certains noms du jazz qui n’hésitent pas à les considérer comme héritiers directs des grands musiciens précurseurs antillais. Jacques Schwarz ?Bart, a salué leur talent en participant au premier album. Fort de cette expérience Caraib II Jazz revient avec un nouvel opus, « Four Elements ».

echarles_630«Le jazz est la musique créole», rappelle Etienne Charles. Né à Trinidad, et partageant également des origines martiniquaises, Etienne Charles s’installe aux Etats-Unis pour y poursuivre ses brillantes études musicales. Sa musique incorpore une multitude de styles, entre le calypso et le steel drum de son île natale, et le swing traditionnel enraciné dans le jazz, et apporte à la fois fraicheur et continuité à un son qui gagne rapidement en maturité. La musique d’Etienne Charles est profondément caribéenne, et ses propres albums, comme ses collaborations, en particulier avec Jacques Schwarz-Bart, en attestent profondément. En 2006, le trompettiste lance son premier disque solo, Culture Shock, qui croise jazz et musique afro-caribéenne. Pour Folklore (2009), Charles s’inspire du folklore musical trinidadien. En 2011, Etienne Charles se concentrait sur le calypso, genre musical qui lui était cher. Le natif de Trinidad explorait ses racines dans Kalso à la lumière d’un genre plus occidental : le post bop. Les deux styles musicaux en ressortaient grandis. Son dernier album vient de paraître, et s’appelle avec à-propos, « Creole Soul » et présente un Etienne Charles, désormais résident new-yorkais, entouré de la crème de la nouvelle vague de jazzmen afro-américains. Il est grand temps de mieux connaître cet excellent jeune musicien.

tulle_630Biguine Jazz All Stars & Ronald Tulle. Sous la direction musicale de l’excellent pianiste martiniquais Ronald Tulle, le Biguine Jazz All Stars sera l’occasion de découvrir ou redécouvrir les plus grandes compositions du répertoire Biguine Jazz. Ronald Tulle s’entourera pour cette occasion des voix mythiques de Raplh Thamar et Pipo Gertrude ainsi que d’autres invités surprises. Le Biguine Jazz All Star vous fera vivre un moment d’excellence de notre patrimoine musical.

1 réflexion sur “Biguine Jazz ka désann Senpiè”

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com