Disques

David Fackeure & Thierry Fanfant, frères d’âmes

Thierry_David_01Avec l’album « Frères », Thierry Fanfant et David Fackeure officialisent une amitié et une complicité qui remontent déjà à plusieurs années. C’est un album de jazz caribéen qui permet aux deux musiciens de mettre en valeur leur connaissance de ce patrimoine en jouant à la fois de leurs diversités d’influences et de leurs complémentarités musicales. Quand en 2002, David Fackeure faisait paraître le premier volume de son « Jazz on biguine », la surprise – d’écouter un pianiste non issu des Antilles s’attaquer à ce répertoire – l’avait disputé à l’admiration pour la réussite du projet. Et depuis lors, le pianiste a montré sa passion et son immersion totale dans le jazz biguine, avec un succès grandissant. La rencontre avec Thierry Fanfant a certainement été déterminante, et en 2011, David apparaissait déjà largement sur le deuxième album du bassiste, « Simé Lanmou ».

De son côté, on ne présente plus Thierry Fanfant, et donc nous allons le faire immédiatement… D’abord autodidacte, puis formé au jazz par les meilleurs – Jacques Vidal, JF Jenny-Clark… il a rapidement côtoyé l’essentiel de la scène antillaise, de Kassav’ à Edith Lefel ou Ralph Thamar parmi de nombreux autres. Membre référence du groupe Kann’ de Mario Canonge, il aura inscrit son nom sur de nombreux albums du pianiste. Du côté jazz, il a joué avec Andy Sheppard ou encore Daniel Sidney Bechet. Mais il est vrai qu’il a été et est toujours très demandé par la scène pop/variété française et internationale qui ne s’y trompe pas lorsqu’il s’agit de recruter des musiciens de talents. Bernard Lavilliers, Michel Fugain, Angélique Kidjo… Une liste à la Prévert et qui ne cesse de s’allonger. C’est donc presque un miracle si Thierry trouve, depuis une petite dizaine d’année, le temps de se consacrer à des projets plus personnels. Ce fût d’abord « Intimes » en 2005, puis donc « Simé Lanmou », avec la participation de David Fackeure.

Thierry_David_02Le projet musical de la jeune chanteuse guadeloupéenne Tricia Evy ne pouvait que séduire Thierry et David, par son approche jazz swing, très mélodique, ancré aux Antilles. Leur rencontre se traduit par de nombreux concerts dans toute la France et aux Antilles, puis finalement débouche en 2013 sur l’album « Meet me », avec Francis Arnaud à la batterie. On sentait déjà que le travail commun effectué à cette occasion n’en resterait pas là. Et c’est donc tout naturellement que sort cette année le bien nommé album « Frères ». Bien nommé car il rappelle la complicité des deux musiciens, leur entente à la fois humaine et musicale, autour d’un jazz caribéen, swing et harmonique qui nous fait voyager dans tout l’arc antillais et même au-delà.

freres_400Thierry et David se partagent les compositions, et « Frères » plante d’emblée le décor jazz caribéen avec Karambol Sikré. La part belle est faite aux biguines, comme Bat Ziyé par exemple, ou bien Kon Soukounian, véritable biguine wabap hommage au swing de l’après-guerre avec la participation évidente et lumineuse d’Angelo Debarre. Le latin jazz s’invite sur Trinidad de Cuba ou bien encore dans le mérengué de Gadé, mâtiné du souffle du carnaval. L’horizon s’élargit encore à l’Afrique du Nord (ou l’Europe de l’Est, c’est selon…) avec Alakasoumbiya, au jazz fusion avec An ba filao autour de la guitare de Louis Winsberg. Alternant basse et contrebasse, Thierry Fanfant emmène la musique d’une main sûre et profonde à la fois, s’appuyant sur la batterie tout en énergie et en finesse de Jean-Philippe, l’autre frère ! Et offrant à David Fackeure le loisir d’exprimer son riche sens de l’harmonie et du swing, tout en laissant percer çà et là des touches plus diverses, résolument modernes. Le manifeste de l’album pourrait se trouver dans la composition Frèw, virtuose, énergique, moderne et swing, aux accents de gwoka, bardée de riffs de cuivres perçants, bref, jouissive ! Avec Nord & West, les deux amis livrent une conclusion acoustique apaisée à cet album coloré, un duo où la mélodie du piano répond à la rondeur de la contrebasse dans un jazz corner tamisé.

Frères – 2014 – Thierry Fanfant et David Fackeure – avec Jean-Philippe Fanfant, Thibaut Hien, Angelo Debarre, Vincent Segal, Inor Sotolongo, Fabien Mary, Louis Winsberg & Philippe Slominsky. Un disque Aztec Musique, distribué par Rue Stendhal.

2 comments to David Fackeure & Thierry Fanfant, frères d’âmes

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

derniers tweets

[dans les archives] Ethnomusicologie 19 juin – Du 07 au 11 juillet prochain, la Médiathèque Caraïbe de Basse-Terre, LaMéCa, en partenariat avec la DRAC, organise un séminaire d’ethnomusicologie caribéaniste, associé bananierbleu.fr/741/ethnomusi…

Sur Facebook

Biguine Jazz Festival 2018 | le Bananier bleu

Biguine Jazz Festival 2018

2 J’aime, 0 commentairesIl y a 1 semaine

Photos du journal

L’afrobeat à l’honneur : Seun Kuti & Egypt 80 ont enflammé l’amphithéâtre d’Ô pour la clôture du festival Radio France Occitanie 2018…

1 J’aime, 0 commentairesIl y a 3 semaines

Photos du journal

Mélissa Laveaux – En 2018, les chanteuses haïtiennes sont rock ! La chanteuse haïtienne mélissa laveaux a présenté en concert à Montpellier,..

3 J’aime, 0 commentairesIl y a 3 semaines

Le nouveau blog « What’s new @ le Bananier bleu ? » recense les dernières nouveautés « techniques » sur nos sites et dans nos réseaux. Jetez y..

2 J’aime, 1 commentairesIl y a 4 semaines

Arnaud Dolmen quartet live @ Montpellier | le Bananier bleu

Arnaud Dolmen quartet live @ Montpellier. Avec Zacharie Abraham, Adrien Sanchez et Leonardo Montana

2 J’aime, 1 commentairesIl y a 4 semaines


Copyright © 2001-2018 le Bananier bleu - Mentions Légales - All Rights Reserved - Posts Feed

Powered by WordPress & Atahualpa