Femme, femme… quand tu nous Jazz – Jazz à Pointe-à-Pitre 2006

Rhoda Scott Ladies 4tet

Les mauvaises langues pourraient arguer qu’il n’y a pas grand chose de nouveau dans la musique proposée par ce Ladies Quartet de charme. Et pourtant, aux premières notes, la puissance et le groove de l’ensemble, Hammond en tête, surprennent toujours. Et puis d’ailleurs, demande t-on à Rhoda Scott d’être originale, ou bien ne vient-on pas plutôt l’écouter, sachant ce que l’on est en droit d’en attendre, et prêts à en prendre plein les oreilles avec gourmandise, comme des enfants poussant la porte d’une pâtisserie pour y casser leur tirelire ? Le critère est donc plutôt l’efficacité et dans cette optique, les filles – Sophie Alour au sax ténor, Lisa Cat-Berro à l’alto et Julie Saury à la batterie – ont rempli leur rôle avec un bonheur non feint, au service du swing et du groove. Une bonne heure de bonheur (si, j’ai osé…) simple qui prouve encore l’importance de la musique pour conserver sa jeunesse, emmenée par une grande dame du jazz toujours allante. Par ailleurs, si Rhoda Scott se repose sur sa jeune garde féminine pour porter sa musique – ce qui est une marque de confiance évidente et bien notée par les intéressées, c’est également un beau geste de passation, pour pousser en avant et mettre en lumière de jeunes artistes pour lesquelles le premier problème aujourd’hui n’est pas de savoir bien jouer mais bien de le faire savoir, et réussir ainsi à sortir du lot.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

HTML Snippets Powered By : XYZScripts.com