Disques

Tony Chasseur & Mizikopéyi – 2011 – Ka Wouvè Zel-li

Il y a environ quatre ans, Tony Chasseur et Thierry Vaton se lançaient dans un défi a priori complètement à contre courant des tendances actuelles, monter et faire tourner un vrai big band de musique antillaise. Par ces temps de vache maigre pour la production musicale cela paraissait complètement fou. Mais voilà, avec d’une part l’opiniâtreté de ses initiateurs, et d’autre part une qualité musicale que ces deux là cultivent depuis longtemps, le projet prit forme, et rassembla parmi les plus grands acteurs de la scène musicale antillaise actuelle : Thierry et Jean-Philippe Fanfant, Bago, Alain Ravaud, Philippe Slominski, Allen Hoist… Au total une section de douze cuivres, soit dix-neuf musiciens et chanteurs sur scène. Incroyable ! En 2008, Mizikopeyi sortait un premier album, « De racines et d’influences », qui puisait dans le patrimoine caribéen et s’ouvrait les portes de nombreux festivals dont l’ouverture du Festival de Jazz de Paris au Parc floral, ou encore le Carib’In Jazz Festival à l’Olympia. Succès donc… et l’envie d’aller plus loin.

C’est chose faite aujourd’hui avec le deuxième opus de l’orchestre, « Ka wouvè zel-li » à paraitre cet Automne. Pour l’occasion, Tony Chasseur puise à nouveau dans le répertoire de Guadeloupe et de Martinique – et de Guyane avec quelques pièces de Chris Combette -, mais incorpore aussi beaucoup de compositions originales. Il s’appuie sur la même (large) équipe que précédemment, et y ajoute de nombreux invités pour ouvrir le projet : Paco Man’Alma, Tricia Evy, Arnaud Dolmen, Pipo Gertrude, Claudine Pennont, Isaac Narell (oui, le fils de, aux arrangements), Yann Negrit… L’album navigue sur les rythmes traditionnels des Antilles (chouval bwa, gwoka), de Martinique (zouk, mazurka) et plus largement de la Caraïbe (biguine, konpa). « Ka wouvé zel-li » marie avec bonheur les sonorités de la Nouvelle Orléans, les harmonies latin jazz, des arrangements qui redonnent de la modernité à ce répertoire et un swing qui ne faiblit pas d’un bout à l’autre de l’album. Les pièces chantées alternent avec les instrumentaux dans lesquels les pupitres de cuivres sont mis à l’honneur (« La haut sur la montagne ») dans de vrais numéros de bravoure dont la complexité ne sacrifie rien à leur fluidité et leur entrain. Au total, Mizikopéyi nous gratifie d’un nouvel album rempli de bonne humeur, belle musique, talent, et qui porte haut la musique caribéenne. A ne pas manquer dès sa sortie.

Plus d’informations :

Mizikopeyi : « Ka wouvè zel-li »


Année : 2011
Label / Référence : T. C. In Productions (TCIP10201113)
Personnel : Thierry Vaton : piano - Fender ; Thierry Fanfant : basse - contrebasse ; Patrick Boston : guitare ; Bago : percussions ; Jean-Philippe Fanfant : batterie ; Christian Martinez, Philippe Slominski, Erick Poirier, Alain Ravaud : trompette - bugle ; Bernard Camoin, Michael Joussein, Philippe Henry : trombones ; Frédéric Couderc, Allen Hoist : saxo alto - flute ; Pierre Mimran, Thierry Farrugia : saxo ténor - flute ; Olivier Defays : saxo baryton - soprano ; Claudine Pennont - Eddie F. : chants, chœurs ; Tony Chasseur : chef d'orchestre, chants, chœurs. Invités : Arnaud Dolmen, Samuel Crestor, Robert Canguio, Isaac Narell, Yann Negrit, Paco Man’Alma, Chris Combette, Tricia Evy, Pipo Gertrude…
Titres
  1. Medlé Peyi (Frantz Charles-Denis, Paul Rosine, André St-Prix, Tony Chasseur) – 7 :50
  2. Wouvè Tjè-Nou (Tony Chasseur / Denis Voyer) – 4 :35
  3. Jwé Ba Nou (Michel-Ange Amar / Alain Ravaud) – 5 :55
  4. Si Belle (Chris Combette, Tony Chasseur / Tony Chasseur) – 5 :18
  5. Dako (Paco Man’Alma) – 6 :27
  6. Wè Péyi-a Changé (Eddy F./Thierry Vaton) – 4 :58
  7. La-haut dans la montagne (Henri Guédon) – 4 :35
  8. Tendr’Amant (Chris Combette) – 5 :16
  9. Chabine Chivé Soley (Christian Degras) – 4 :42
  10. Man pa Kanmarad-ou (Paco Man’Alma) – 5 :25
  11. Un Nouvel Avenir (Claudine Pennont) – 5 :07
  12. Si Tout est à Refaire (Eddie F., Tony chasseur / Alain Ravaud) – 4 :22
Plus d’informations :

derniers tweets

[sonjé] Retour sur le Carib’In Jazz L’Olympia est fin prêt ! Le public s’installe après avoir traversé le hall au son des grenouilles. Une manière originale de nous faire pénétrer dans l’ambiance caribéenne. On bit.ly/3dNMhrL


Sur Facebook

2 weeks ago  ·  

View on Facebook

Au hasard sur notre chaine


Copyright © 2001-2020 le Bananier bleu - Mentions Légales - All Rights Reserved - Posts Feed

Powered by WordPress & Atahualpa