Biographies

Jonathan Jurion – piano

Jonathan JurionJonathan Jurion est né en 1985 à Ivry-sur-Seine et grandit en Guadeloupe. A onze ans, il débute l’étude du piano avec Fabienne Deveault avant de poursuivre avec son mari, Normand Deveault, qui lui enseigne pendant cinq ans l’essentiel « du peu [qu’il] connaît aujourd’hui« , et en particulier l’improvisation « qui va changer [sa] vie« . Il découvre le jazz, avec comme premières références Michel Petrucciani, Alain Jean-Marie ou encore Mario Canonge.

Rapidement, Jonathan a l’occasion de monter quelques petites formations. Au lycée, il rencontre  Arnaud Dolmen et monte un premier trio en compagnie de Francis Fautrai. C’est dans l’insouciance de la jeunesse qu’ils jettent les bases d’une complicité musicale qui perdure aujourd’hui. Par ailleurs, Jonathan ne se prive pas de participer dès qu’il le peut aux jam-sessions qui se présentent. A cette époqe, il a déjà eu l’occasion de croiser ainsi Jean-Philippe Fanfant, Alex Bernard, Dousty dos Santos, Mario Canonge, André Condouant, Jocelyn Ménard ou encore Andy Narell…

Il rencontre Sonny Troupé, duquel il apprendra également beaucoup. Les deux font partie du Trio Swanha Desvarieux et tournent ainsi dans la Caraïbe (Festival du Marin en Martinique ou encore Creol in the Park en novembre à la Dominique…). Il participe au spectacle organisé pour la Fête de la Musique à Sonis aux Abymes, et co-monte pour l’occasion « Flo-Jo Group », avec la pianiste Florence Vincenot et Nathalie Jeanlys au chant.

jonatkennygEn 2004, on retrouve le jeune pianiste dans plusieurs formations locales parmi lesquelles Artefact, emmené par le contrebassiste Marc Jallet, et avec Alex Jabot (g) et Sonny Troupé (dms). C’est ainsi qu’il a l’occasion de jouer en première partie de Richard Bona en ce début d’année. Il tourne aussi en quartet, sous le nom de « Dunk », avec Leedyah Barlagne (vcls), Eric Delblond (b) et Sonny Troupé (dms). Au mois de mai, Jonathan est sur la scène du Centre des Arts, sous la houlette du guitariste Christian Laviso, auquel s’est joint pour l’occasion le saxophoniste Kenny Garrett. Cette période est pour Jonathan celle de la découverte du Gwoka, grâce aussi à Kimbol, Kafé, etc. et du fait que cette musique peut se jouer avec tous les instruments. Il prend conscience de la richesse musicale non seulement de la Guadeloupe, mais plus largement de toutes les Antilles, et des possibilités offertes par sa fusion avec le jazz. En fin d’année, Jonathan part pour Paris où il est inscrit au CMDL, l’école de Didier Lockwood.

Du coup, 2004 et 2005 sont des années riches en rencontres pour Jonathan. Citons entre autres – et dans le désordre – Linley Marthe, Alain Debiossat, Talib Kibwe, Mokhtar Samba, Michel Alibo, Dominique di Piazza, Orlando Poléo et… Didier Lockwood bien sûr ! En guise de travaux pratiques, Jonathan monte deux formations, l’une de latin jazz avec entre autres Jérôme Castry, et surtout C II J (Caraib To Jazz), avec Régis Thérèse (bass), Grégory Louis (drums) et Laurent Lalsingué (steel pan). « Nous avons un grand respect pour nos aînés, mais nous cherchons à avoir quand même notre identité de par nos compositions originales » explique Jonathan.

Début 2005, Jonathan devient le nouveau pianiste d’Iguane Xtet, avec Alain Joséphine, Marc Chillet, Josy Michineau, Joby Julienne et Eric Danquin. En fin d’année, il se retrouve avec eux sur la grande scène du Festival de Jazz de Pointe-à-Pitre, après avoir participé à l’enregistrement de Maagix. Entretemps, il valide son diplôme du CMDL et joue avec le quartet Djet, fondé avec d’autres élèves de l’école, au Petit journal Montparnasse, au Sunset… Avec Iguane Xtet, Jonathan participe en 2006 au Concours National de Jazz de la Défense, et en fin d’année au Festival Influences Caraïbes.

jo_banner3A partir de 2007, Jonathan se consacre en priorité au projet Caraib II Jazz. Cela mènera à l’album qui sort début 2007, et sur lequel on retrouve également Jacques Schwarz-Bart qui vient donner un coup de pouce au groupe sur deux morceaux. Le groupe participera en 2008 au festival Carib’in Jazz organisé par Thierry et Nathalie Fanfant à l’Olympia, ainsi qu’au Festival de Jazz de Pointe-à-Pitre en fin d’année. Entretemps, Jonathan monte son premier trio, Zetliyo, avec Arnaud Dolmen et Gwen Ladeux, à l’époque tous les deux toulousains. Ils jouent souvent dans la ville rose, au Mandala, au Carib, ainsi qu’au festival Jazz sur son 31, en première partie de Sylvain Luc. Une période exceptionnelle pendant laquelle les trois amis enchainent les résidences, travaillent beaucoup, profitant de leur temps. Au détour de l’année Jonathan tourne un peu avec Andy Narell, en Europe et dans les Caraïbes. Il a l’occasion de jouer avec Flora Purim et Airto Moreira et, en compagnie de Lonnie Plaxico, accompagne Jacques Schwarz-Bart dans l’émission « Ce soir ou jamais ».

L’année suivante, Jonathan trouve un engagement de quatre mois avec le spectacle Afrika-Afrika à Londres, un spectacle complet, sur le principe du Cirque du Soleil, qui rassemble des artistes acrobates de tout le continent africain. Jonathan s’imprègne à cette occasion des influences de la musique africaine, du Sénégal au Cameroun ou encore au Maghreb. En 2009, on retrouve Jonathan aux côtés de Mokhtar Samba (festival ÎloJazz en Guadeloupe, et concerts dans la Caraïbe), de Brice Wassy, Dominique diPiazza, et en tournée avec Calypso Rose, de la Nouvelle Zélande à la Suisse en passant par l’Espagne, l’Irlande, etc. Et c’est à la basse synthé qu’il participe à l’enregistrement de l’album de Florence Vincenot, -10 Diez.

iguane-st-lucia1En 2010, Jonathan fait partie du groupe Djazil, avec Thérèse Henry, Mathieu Borgne, Cédric Baud et Lukmil Perez Herrera. Ils enregistrent l’album du groupe qui parait en 2011. Jonathan rencontre le chanteur atypique Stéphane Polsky. Une belle complicité s’installe qui amènera le duo à enregistrer pas moins de quatre albums entre 2010 et 2013 (Epouse-moi, Bleu, Rouge, Jaune). Avec Iguane Xtet, Jonathan joue au festival Jazz in the South à Sainte Lucie. Au retour en Guadeloupe, le groupe jette sur bandes les premières pistes d’un deuxième album à venir.

En 2012, Jonathan accompagne la chanteuse Tangora pour quelques concerts à Paris et en province, ainsi qu’au Borneo Jazz Festival en Malaisie. Arnaud Dolmen fait appel à lui pour son projet Nono Experiment, avec Ralph Lavital, Damien Nueva et Sylvain Joseph, et il participe également au projet Gwadloup Kréol Soul avec Malika Tirolien, Leedyah Barlagne, MeeMee Nelzy, Eric Delblond et Yoannn Danier. Il enchaine en 2013 avec le quintet de Yann Négrit (avec Michel Alibo, Damien Schmitt et Dominique Tauliaut) et Santana Tribute, le groupe de Fabien Maurin. Surtout, Jonathan forme son nouveau trio avec Arnaud Dolmen et Damien Nueva, peaufine et répète son répertoire, se produit dans de nombreux clubs parisiens et même plus loin comme récemment au festival Maquiz’Artà Eymet (mars 2014). Cette année 2014 est d’abord marquée par la sortie du deuxième album de Caraib II Jazz, Four Elements, qui sort en avril. Le deuxième album d’Iguane Xtet, Purple Sofa, sort également de l’usine ! Jonathan fait également partie du Vlado Trio du batteur Vladimir Delavigne, avec Yves Cerf, aux saxophones et à la flute, et joue sur l’EP du guitariste Ralph Lavital, fraîchement pressé également.

Mise à jour : mai 2014

Liens internet

Discographie

Reflets Denses - 2017 - Sonny Troupé quartet Add 2 - Avec Grégory Privat, Mike Armoogum, Olivier Juste, Sonny Troupé, Thomas Koenig, Raphaël Philibert, Jonathan Jurion, Michel Alibo, Arnaud Dolmen, Christian Laviso, Djokaèl Méri, Lucile Kancel, Patrice Hulman
Phil - 2017 - Raymond d'Huy - Avec Raymond d’Huy, Sonny Troupé, Dominique Bérose, Krysstal, James Champare, François Quillin, Jérémie César, Michel Mado, Géraldine Delacoux, Leedyah Barlagne, Jonathan Jurion, Linley Marthe, Christian Amour, Lionel Clément, Fanswa Ladrezeau, Jacques Schwarz-Bart, Bruno Tesson, Raymond Grego
Confusion - 2014 - Ralph Lavital - Avec Arnaud Dolmen, Jonathan Jurion, Zacharie Abraham, Nicolas Pelage et Cynthia Abraham
Four elements - 2014 - Caraib II Jazz - Avec Laurent Lalsingué, Jonathan Jurion, Régis Thérèse, Grégory Louis.
Purple Sofa - 2014 - Iguane Xtet - Avec Alain Joséphine, Marc Chillet, Jonathan Jurion, Fabrice Fanfant, Joby Julienne, Eric Danquin, Franck Nicolas
Caraib To Jazz - 2007 - Caraib To Jazz - Avec Laurent Lalsingué, Jonathan Jurion, Régis Thérèse, Grégory Louis, Jacques Schwarz-Bart, Dominique Tauliaut…
Chaltouné - 2005 - Christian Laviso - Avec Christian Laviso (guitare-ka, basse, bugle, répondé), Aldo Middleton (ka, perc, répondé), Yves Thole (boula), Sonny Troupé (dms), Patrice Hulmann (vcl), Lucile Kancel (vcl) Jonathan Jurion (pno), Jean-Pierre Solvet (ka)
Maagix - 2005 - Iguane Xtet - Avec Alain Joséphine, Marc Chillet, Jonathan Jurion, Josy Michineau, Joby Julienne, Eric Danquin, Jacques Schwarz-Bart & Bruno Jofa

1 comment to Jonathan Jurion – piano

Leave a Reply

You can use these HTML tags

<a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>

  

  

  

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

derniers tweets

[dans les archives] Patrick Marie-Magdelaine – guitare Guyanais né en France, Patrick Marie-Magdelaine – Panama pour les intimes – a collaboré avec de nombreux musiciens sur la scène européenne et africaine. Du bananierbleu.fr/2195/patrick-…

sélection de vidéos

Error thrown

Cannot use object of type WP_Error as array